Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2015

Spider-Gwen

Une bien jolie Spider-Gwen par Reaverskill

Dial H (#0-#6) Into You

... Á l'instar du jeune Billy Batson prononçant le mot magique "SHAZAM" pour se transformer en Captain Marvel, Nelson Jent va découvrir qu'en formant le mot HERO avec le cadran du téléphone d'une vieille cabine téléphonique perdue dans une allée interlope de Littleville  il peut se transformer lui aussi en super-héros (au pluriel). Le romancier China Miéville a relancé il y a peu (2012 - 2013) la série Dial H for Hero sous le titre de Dial H ; quatrième réactivation d'un concept imaginé au milieu des années 1960 l'auteur britannique impose dés le premier numéro un cachet atypique et original à la série (qui se démarque notamment de celle de Pfeifer & Kano qui proposait déjà un ton plus mélancolique, plus introspectif). Nelson Jent est un très gros type, plutôt mal embouché et accro à la cigarette ; des caractéristiques qui sont rarement celles d'un "héros". 
En outre, les transformations qu'il subira au fil des 17 numéros de cette avent…

Super-héros du réel (Nadia Fezzani)

.
.. Voici un extrait d'un entretien accordé au magazine Sport & Vie ( n° 151 juillet-août 2015) par la journaliste Nadia Fezzani au sujet des "super-héros du réel". Le précédent livre de Nadia Fezzani porte sur les tueurs en série, cet ouvrage fait l'objet de la première partie de l'entretien que je ne reproduit pas, ceci explique ce qui suit.
[..] Les tueurs en série témoignent qu'ils se sentent puissants lorqu'ils tiennent la vie des autres personnes entre leur mains ... Tout comme les super-héros qui se sentent puissants et en contrôle lors de leurs patrouilles.Sport & Vie : Effectivement, votre dernier ouvrage s'intéresse aux super-héros. On parle ici de personnes qui s'inspirent des personnages de Comics pour faire le bien autour d'elles, à la manière de Batman et de Superman.  Nadia Fezzani : C'est cela. Je souhaitais aborder un sujet plus léger et positif après avoir traité celui des tueurs en série. Ils sont nombreux dans le …

GRAVEL (Warren Ellis & Co)

... William Gravel est le résultat de la rencontre pas si imprévue que ça du magicien prolétaire du "Distingué Concurrent" John Constantine et du vigilante de la "Maison des Idées" Frank Castle alias le Punisher sur la table des matières du Nécronomicon.  Sergent-major du Special Air Service (unité des forces spéciales britannique) Gravel est un magicien de combat qui se sert notamment de sa magie sur les théâtres d'opérations extérieurs.  Accessoirement il est aussi membre d'une confrérie de magiciens britanniques.

... Il ne manque pas grand chose pour que cette série soit une bonne série (de mon point de vue).  Warren Ellis propose un personnage et un contexte à fort potentiel qu'il n'utilise malheureusement que très superficiellement ; ceci dit j'ai quand même lu les cinq recueils publiés par Panini (c'est-à-dire une bonne vingtaine d'épisodes), et il n'est guère aidé dans son entreprise par les artistes qui se succèdent à la réalisat…

Vous les zombies .... (Robert A. Heinlein)

Si vous avez lu mon précédent billet vous ne serez pas dépaysé ....

VOUS LES ZOMBIESRobert A. Heinlein
Et maintenant, mesdames et messieurs, nous ne voudrions pas vous quitter sans vous donner vraiment un mal de tête : une fois n’est pas coutume. Alors, voici une nouvelle écrite en 1959 et qui se passe en 1970, 1963, 1964, 1945, 1963, 1985, 1970 et 1993. Ni plus, ni moins. Et le plus incroyable est qu’il n’y a pas un seul paradoxe : ce qui existe a été prévu de toute éternité, et quand les hommes de l’avenir interviennent, c’est qu’ils devaient intervenir. Mais, bonne mère, ce qui arrive ici est cent fois pire que tous les paradoxes ! Le meurtre symbolique du père est sans doute, comme l’a montré Freud, une étape nécessaire au développement de l’individu… sauf s’il y a mieux à faire. Et il n’est pas impossible que le héros de cette histoire soit vraiment dans son droit quand il traite tous les autres de zombies.
22 h 17. Zone temporelle V (est). 7 novembre 1970. New York. « La Boîte à …

Predestination (Michael & Peter Spierig)

"Pour sa dernière mission un agent temporel doit capturer un dangereux criminel", tel est le résumé succinct de Predestination, des frères Spierig (dont j'avais bien aimé Daybreakers, déjà avec Ethan Hawk) ; un film de science-fiction plutôt astucieux (il s'inspire d'une nouvelle de Robert A. Heinlein que je vous propose maintenant).
L'un des intérêts des films de voyages dans le temps c'est de voir comment le scénariste va s'affranchir des paradoxes temporels inhérents à ce type de production cinématographique. Ici Michael et Peter Spierig (bien aidés par Heinlein) livre une histoire très bien ficelée et captivante, à l’atmosphère un brin oppressante.
Luc Boltanski propose d'opérer une distinction, fondamentale à ses yeux, entre la réalité et le monde. La première renvoie à ce que chacun se représente comme étant "normal", une situation tissée d'évidences mais qui résulte en fait d'une construction sociale cadrée par les institutio…

L'Expérience religieuse de Philip K. Dick

.... En 1974 le romancier Philip K. Dick est l'objet d'une expérience mystique, quelques années plus tard l'artiste underground Robert Crumb en réalise la version dessinée. Je vous la propose dans sa version française :

Source : Métal Hurlant n° 120 - 06/1986 (BD publiée en V.O dans la revue Weirdo #17 en 1986)

Retour ....

Bon, après presque un an passé dans la Zone Négative©™ me voilà de retour (... pour un bon moment j’espère) [-_ô].