Accéder au contenu principal

Articles

Le Temps fut [Ian McDonald / Gilles Goullet / Aurélien Police]

Une histoire c'est comme l'instantané de quelque chose de plus vaste que ce qu'il fige. Son cadrage ne dit rien de ce qui s'est passé avant ou de ce qui arrivera. Il s'intéresse par la force des choses à l'une ou l'autre, mais pas à la totalité de ces choses.
Toutefois, celles qui forment l'arrière-plan et celles, plus floues, qui ne font que passer ; ajoutent implicitement à ce que dit cet éclat de temps.
La photographie en prose que nous propose ici Ian McDonald, si elle est plus longue qu'une nouvelle, est cependant plus courte qu'un roman. Comme n'importe quelle photographie, une histoire ne peut pas tout dire. McDonald dépasse cette contrainte pour en faire un choix, lequel fera justement la particularité de son texte.

Philadelphie, octobre 1943Spitalfields, de nos jours ; Emmet Leigh, bouquiniste, déniche un recueil de poèmes contenant une lettre manuscrite.

            Le vingt-troisième tome de la collection Une Heure-Lumière™, dont la n…
Articles récents

À Couteaux tirés [Rian Johnson / Daniel Craig / Ana de Armas]

À couteaux tirés emprunte sa distribution « Quatre étoiles » aux nombreux « whodunit » cinématographiques qui adaptent les romans d’Agatha Christie, et son ton caricatural à ceux qui pastichent la célèbre « Reine du crime ».
Pas si parodique qu'Un cadavre au dessert, le film de Rian Johnson ne rivalise néanmoins pas avec le très sérieux de Gosford Park.
Ceci étant exprimé, À couteaux tirés est un film en 3 actes : 
• le « kilafé » proprement dit
• L’interversion
• et la mise en abyme (ou le trou dans le donut)
Si Rian Johnson a volontiers situé son intrigue dans une Amérique contemporaine, d'autres y ont vu une « satire de l'Amérique trumpiste ».
Rien que ça !?

Pour ma part j'y ai surtout vu un Cluedo™ qui avait un peu honte de « n’être que lui-même et chercherait à justifier son existence par un intérêt supplémentaire : d’ordre esthétique, sociologique, moral, psychologique, politique, érotique… bref par quelque valeur intrinsèque au genre et qui est supposé l’enrichir », p…

Mage de bataille [Peter A. Flannery / Patrice Louinet]

On s'accorde généralement pour dire que la « Fantasy », en tant que genre littéraire, est née, au mitan des années 1960, de la prise de conscience par l'édition étasunienne, qu'en donnant une étiquette à un genre de littérature qui s’inspirerait des succès alors récents de J.R.R. Tolkien & R.E. Howard (en poche), elle pourrait en réitérer le succès. 

Un pari que l’on sait aujourd’hui largement gagné.

À un point tel, que lire de la Fantasy de nos jours, s'apparente parfois au travail de l'historien, vu la multiplicité des « sous-genres ». Rien d’étonnant donc, que soit apparu ce que justement en Histoire on appelle des « chrononymes ». 

            Le chrononyme, qui n’appartient pas contre toute attente au folklore du genre, est comme vous le savez peut-être, « une expression, simple ou complexe, servant à désigner en propre une portion de temps que la communauté sociale appréhende, singularise, associe à des actes censés lui donner une cohérence, ce qui s’accomp…

La Forêt des Mythagos [Robert Holdstock / E.C.L. Meistermann]

J'ai découvert La Forêt des Mythagos de Robert Holdstock, aux éditions La Découverte (sic), dans la collection « Fictions », au tout début des années 1990, sous le titre de La Forêt des Mythimages. Depuis, ce roman a étendu son univers unique au travers de 4 récits supplémentaires.

Aujourd'hui toutefois, la brève présentation de ce que je pense être un « incontournable » de la Fantasy se fera par l'ur-texte par lequel tout a commencé.
Autrement dit, la nouvelle publiée à l'origine dans The Magazine of Fantasy & Science Fiction, de septembre 1981. Et repris dans la trois cent quarantième livraison de la revue française Fiction.

            Texte de Fantasy disais-je, et même, selon la taxonomie de Michael Swanwick*, de Hard Fantasy !
La Hard Fantasy occuperait, toujours selon Swanwick, au travers d'un ensemble d’œuvres, une place centrale dans le genre. Tout comme la Hard Science occupe le cœur de la Sf. Elles sont des « œuvres moteur de la Fantasy, elles sont la so…

Olangar : Bans et Barricades [Clément Bouhélier]

Pour celles et ceux qui ont déjà lu les deux premiers tomes d'Olangar : Bans et Barricades, préparez-vous à retourner dans l'un des univers les plus originaux de la Fantasy hexagonale. En effet, un troisième tome, intitulé Olangar : Une Cité en flamme, est d'ores et déjà annoncé, il sera disponible le 7 mai 2020. Toujours chez l'éditeur Critic.
Pour les autres, permettez-moi de vous en dire plus sur ce monde.
            Avec Olangar, Clément Bouhélier invente, à ma connaissance, en toute modestie, une nouvelle sous-catégorie dans le domaine de la Fantasy.
En effet, si l'auteur reprend des stéréotypes bien connus du genre : l'Elfe, le Nain et l'Orc ; il les transpose dans une société en proie à la révolution industrielle. Et surtout, agitée par la « lutte des classes ». Ce qui change tout, et fait de ces deux premiers tomes, ce que j’appellerai une « Fantasy marxienne ».
Mais Clément Bouhélier ne se contente pas de donner un angle inédit à l'un des moteurs …

À toi pour toujours, Anna [Kate Wilhelm / Noé Gailard]

Gordon Sills, un graphologue, est embauché par la l'entreprise Draper Fawcett pour retrouver une femme. Celle-ci était liée à un scientifique, disparu dans l'explosion d'une usine.
            La présence de l'histoire de Kate Wilhelm (1928 - 2018) au sommaire de la revue Univers 1989, et son Prix Nebula© dans la catégorie « Nouvelle », en 1988, ne devrait laisser planer aucun doute sur le genre auquel appartient ledit texte. Une quasi certitude qui néanmoins, ne résistera pas à l'expérience de la lecture proprement dite des 17 pages qui la contiennent.
Kate Wilhelm elle-même nous avertissait dans une précédente livraison de la revue commercialisée par l'éditeur J'ai Lu™ ;  « Moi, j’écris toujours des récits en porte à faux. Mes deux dernières nouvelles sont en porte à faux : ni l’une ni l’autre ne sont vraiment de la science-fiction ou simplement de la littérature générale. Il n’y a pas moyen de les classer dans une catégorie. » (inUnivers 1982).

Il n'y a…