Accéder au contenu principal

The Master


DATE DE SORTIE PREVUE
12 octobre 2012 (USA)Indéterminée (France)
REALISATEUR ET SCENARISTE
Paul Thomas Anderson (MagnoliaThere will be blood)
DISTRIBUTION
Joaquin Phoenix, Phillip Seymour Hoffman, Amy Adams, Laura Dern , Jesse Plemons, Rami Malek...
INFOS
Long métrage américainGenre : drameAnnée de production : 2012
SYNOPSIS
L'ascension d'un chef religieux ( un personnage inspiré de L.Ron Hubbard ) dans les années 1950 aux Etats-Unis.

Pour en savoir un peu plus sur la scientologie, il est loisible en attendant le film de Paul Thomas Anderson de lire Le Gourou Démasqué de Russell Miller par exemple .....

Qui était vraiment Ron Hubbard, fondateur de l'Eglise de Scientologie, mort en 1986 en laissant derrière lui un sillage de soufre et de mystère?

 Faux journaliste, explorateur mythomane, aventurier pour gazettes populaires, il possède un aplomb, un magnétisme, une puissance de conviction qui, en dépit de ses mensonges les plus éhontés, finissent toujours par impressionner ses interlocuteurs. Auteur d'une centaine de romans de science-fiction, il écrit une méthode pseudo-analytique, la Dianétique, et en fait une religion. Le mythomane, devenu gourou, multiplie les voyages, les livres, les conférences. La Scientologie s'affirme comme une secte puissante et riche, avec des adeptes célèbres aux États-Unis comme John Travolta, Julia Migenes Johnson, Tom Cruise; et en France comme Xavier Deluc.
 A la fin de sa vie, délirant, déprimé, couvert d'or, Ron Hubbard navigue sur un bateau amiral régenté par une garde rapprochée de petites filles endoctrinées, les "Messagères".
 Le fils aîné de Ron Hubbard affirmait en 1982 que "99% de ce que mon père a écrit sur sa propre vie est faux".
 "Il a passé sa vie à rouler tout le monde, à tricher en affaires, à frauder le fisc, à fuir ses créanciers, à esquiver des poursuites judiciaires" (...) "A la fois Charlot et Hitler, son véritable destin est plus extraordinaire que tous ses mensonges", écrit Russel Miller, après une enquête à haut risque de plusieurs années, saluée par toute la presse anglaise lors de sa parution:
    "Une reconstitution fascinante. La mise à nu de l'imposture scientologue, merveilleusement écrite avec un luxe de détails vrais". (The Times)
     "Des recherches minutieuses qui séparent les faits du roman, la réalité du mythe dans la vie extraordinaire de Ron Hubbard" (Times Literary Supplement)
Un livre qu'on commence comme un thriller et qu'on renferme le dos glacé, bouleversé par cette machine à broyer les idéaux humains.

L. Ron Hubbard en 1968

Lien:
https://rapidshare.com/files/424979767/Russell Mille Le Gourou demasque.pdf

Commentaires

  1. absolument fascinant, il semblerait que la scientologie ai de moins en moins d' in fluence aux usa pour qu' ils se permettent enfin ( sans le nommer ) de faire un film dessus ? il me semble que paul haggis ( scientologue repenti ) essaie de monter un projet aussi ?

    RépondreSupprimer
  2. Curieuse coïncidence ! J'ai lu ce livre il y a quelques années et, franchement, j'ai passé un sacré bon moment !

    Description de la folie progressive d'un homme dont les systèmes médiatiques et civiles ont laissé progresser envers et contre tout, odyssée sur un bateau pour le moins surréaliste puis troisième partie d'un gourou qui se prenait pour un grand cinéaste.

    Je suis content que la scientologie perde enfin de son influence. A Nice, elle a pignon sur rue ce qui m'étonne vraiment.

    On dit pourtant son influence très forte, notamment à Hollywood, tant et si bien qu'elle ferait des carrières d'acteurs. J'espère donc que ce film cherchera la vérité et s'éloignera de toute apologie...

    Je ne dis pas, cher Artémus, que nous avons les mêmes lectures (j'opine que tu es bien plus littéraire que moi mais c'est un plaisir de lire tes chroniques pour être guidé), mais nous retrouvons ici ou là !

    Amicalement,
    Bastien Ayala.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.