Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2012

Klarion the Witch Boy

... En 1972 Jack Kirby travaille toujours chez DC Comics et anime The Demon, un série qui fait partie comme Kamandi, des titres créés pour palier la disparition des séries du Fourth World (le Quatrième Monde). S'il est notoire que le visage d'Etrigan le démon en question, s'inspire du masque que revêt Prince Vaillant pour s'emparer d'un château ; il est peut-être moins connu que Klarion the Witch Boy (l'enfant-sorcier) s'inspire d'un jeune garçon bien réel ... Barry Alfonso : Or, donc voici le septième épisode de la série The Demon, celui où apparaît justement Klarion.  Je vous propose l'adaptation française paru en 1988 chez l'éditeur Artima/Arédit (Démon vol. 2 n°18).






(À suivre...)

Etrigan le Démon

Kamandi (fin)

... Suite et fin de l'aventure de Kamandi l'une des créations de Jack Kirby lors de son passage chez DC Comics. Son contrat stipulait alors qu'il devait remplacer chaque titre supprimé par un nouveau.  Kamandi est donc apparu consécutivement à la disparition deNew Gods






Kamandi (2ième partie)

... Si d'aucuns ont relié Kamandi à l'excellent film de Franklin J. Schaffner La Planète des singes (1968), adaptation du roman de Pierre Boulle (1963), d’après Harry Morgan & Manuel Hirtz ces références pourraient être le fait de l'éditeur DC Comics et pas celui de Kirby. Ainsi les deux auteurs de l'essai qu'ils ont consacré à Jack Kirby, Les Apocalypses de JACK KIRBY avancent-ils la proposition que ce projet pourrait dater des années 50 et qu'il s'appelait alors soit Kamandi of the Caves, soit Kamandi of the Animals

En tout cas voilà la suite de l'aventure de Kamandi directement extraite des Editions Héritage :






 (À suivre ....)

ARGO

...Argoest un film qui peut, selon notre idiosyncrasie, nous amener à nous poser la question de l'irruption du réalisme dans la fiction, ou plus précisément de la volonté de rendre le plus réaliste possible des fictions qui n'en demandaient pas tant. Ou à rechercher des oeuvre imaginaires de ce type 

Par exemple dans l'univers des super-héros.

D'aucuns vous diront que le réalisme dans le monde des super-héros remonte à loin, avec une série telle que Watchmen(Les Gardiens), voire plus loin avec Stan Lee qui introduisit dans les années 60 des personnages dont le versant civil devait  composer avec la réalité de fins de mois difficiles ou avec une adorable vieille tante. Sans oublier les scénarios de Steve Gerber (dans les années 70) qui prenaient souvent assise sur des situations sociales triviales mais toujours extrêmement réalistes et éloquentes : je pense à cette histoire qui mettait en scène Les Défenseurs (The Defenders) avec un groupuscule de suprématistes blancs dan…

Kamandi par Jack Kirby

... Suite des billets sur l'immense Jack Kirby avec aujourd’hui le début d'une aventure en trois temps, celle de Kamandi
Pourquoi en trois temps ? Parce que cette première aventure du dernier garçon sur Terre sera découpée en trois chapitres, tout simplement.

En outre, pour accentuer l'exotisme de cette virée dans les mondes kirbyens, qui je vous l'accorde n'en ont pas vraiment besoin,je vous propose une publication canadienne, celle des Editions Héritage.
Et pour couronner le tout, votre lecture peut être accompagnée par Eddie Enrico and his Hawaiian Hotshots et son célèbre Immortal Love .... 






(À suivre ....)

Le Quatrième Monde de Jack Kirby

... À l'occasion de la prochaine sortie d'une belle anthologie consacrée à Jack Kirby, je vais vous proposer à partir d'aujourd'hui plusieurs billets sur cet immense artiste.
Aujourd'hui un aperçu du Quatrième Monde :

Extrait de Les Cahiers de la bande dessinée n°78 (novembre-décembre 1987)

Michel Onfray : mon abécédaire

... Petite pause pour les billets concernant Arnold l'un des plus marquants culturistes de son époque, aujourd'hui il est question de Michel Onfray, l'un des plus éminents philosophes d'aujourd'hui (selon moi).
Plutôt que de vous dire tout le bien que je pense de son dernier livre Rendre la raison populaire, je vous propose un petit abécédaire paru en son temps (2007) dans le magazine LIRE.










Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur Michel Onfray, ils peuvent toujours se rendre .