vendredi 12 octobre 2012

Castle (Saison 5)


 
... Avec le dernier épisode de la quatrième saison, la série télévisée Castle a pris un sacré risque, mais force est de constater que le début de la saison suivante tient plus que ses promesses ; il propose des épisodes encore meilleurs que ceux des précédentes saisons. C'est dire !
D'autant que la gestion de la nouvelle direction est en tout point remarquable. 

Cette aboutissement, qui est également un nouveau départ ne doit pas cacher une autre réussite ; la conduite du fil rouge qui parcourt la série depuis la première saison. Castle échappe à l'accumulation des mystères qui guette toute les fictions qui repose (ici en partie seulement) sur l'idée d'un complot ou d'une conspiration.
Un bien jolie toile euristique
D'une certaine manière le staff de scénaristes et la production de la série utilisent un concept hégélien : l'aufhebung ; c'est-à-dire conservation et dépassement. 
Du grand art qui me satisfait pleinement.  

Si comme je le disais dans mon précédent billet sur la série, la distribution est excellente et particulièrement réussie ; indéniablement au fil des épisodes il apparaît que Stana Katic dans le rôle de Kate Beckett acquièrent une présence de plus en plus forte. Ce charisme repose sur la synergie de l'ensemble des acteurs qui gravite autours d'elle, sur l'attention que les scénaristes porte au personnage, et sur la personnalité de l'actrice et son indéniable charme. Ce dernier point est particulièrement mis en avant dans le premier épisode de la saison en cours.  

SPOILER:
Cliquez
En résumé Castle fait partie de ces séries qui se bonifient au fil des saisons et de fait, relance l’intérêt du téléspectateur que je suis.

(À suivre ....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire