lundi 24 décembre 2012

The Words

... The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Car il n'a pas renoncé à écrire.
Hemingway semble être l'ombre tutélaire de Rory Jansen, à tel point que lorsqu'il découvre au fin fond de cette serviette en cuir offerte par sa femme un manuscrit, on ne peut que penser aux manuscrits perdus en 1922 à la gare de Lyon à Paris par l'épouse d'Hemingway.
L'auteur américain est d'autant plus présent que ce manuscrit (celui du film) est l'oeuvre d'un soldat américain et qu'il se déroule à Paris, un endroit où a vécu Hemingway et où, lors de la Seconde guerre mondiale, il a accompli un fait d'arme à sa mesure : la libération du bar du Ritz
Hemingway par Robert Cappa
Mais revenons à Rory Jansen qui va recopier mot à mot ce manuscrit et le proposer à un agent littéraire. Ce sera un succès populaire mais aussi critique, Rory Jansen va devenir la coqueluche de l'intelligentsia  new-yorkaise. 
Et il va être rattrapé par le passé ; un vieil homme se présente à lui et lui dit qu'il est l'auteur du manuscrit.
Et le spectateur d'apprendre dans quelles conditions ont été écrites ces pages, et quelles répercussions elles ont eu sur la vie du "vieil homme". Et un étrange parallèle avec ce qui arrive dés lors à Rory Jansen se fait jour. 
Clay Hammond l'auteur de The Words, livre qui raconte ce que vit Rory Jansen fait la connaissance d'une jeune étudiante, lors de cette lecture publique, qui se demande (comme le spectateur) si The Words est une fiction ou bien ce qui est arrivé à l'auteur (Clay hammond). D'autant que le "vieil homme" fera à Janssen la proposition ironiquement de faire de son imposture le sujet de son prochain roman.
Si on récapitule, on a donc un roman intitulé The Window Tears écrit par le "vieil homme" et dont l'histoire se déroule au lendemain de la Seconde guerre mondiale, cette histoire est publiée par Rory Jansen un jeune écrivain dont nous suivons une partie de la vie avant et après la découverte du manuscrit, et le tout est raconté par Clay Hammond sans que l'on ne sache s'il s'agit de sa vie, de la vie de Rory Jansen ou d'une fiction.
D'une certaine manière The Words m'a fait penser à Inception.
Mais d'une certaine manière seulement.  

... Donc disais-je, The Words avait tout pour me plaire, ce qui paradoxalement est le cas quand j'y repense mais, ne l'a pas été lorsque je l'ai regardé. 
C'est extrêmement mou, Rory Jansen est un personnage qui m'ait apparu comme plutôt antipathique dans son refus d'assumer ce qu'il a fait, dans son apathie dés lors qu'il découvre le manuscrit, dans sa façon de pleurnicher sur son sort .... cette caractérisation du personnage le plus présent à l'écran, et les choix de mise en scène instillent une torpeur qui déteint rapidement sur le spectateur.
Or, donc The Words est un film qui laisse un bien meilleur souvenir que ce qu'il a réellement produit lorsque je l'ai vu.
Expérience plutôt intéressante et inédite en ce qui me concerne.

Avant de nous quitter, permettez-moi de vous proposer l'émission qu'a consacrée 2000 ans d'histoire à Ernest Hemingway ....

27 commentaires:

  1. Votre article est exactement mon ressenti merci bcp cela ma permis de remettre mes idées en place !

    RépondreSupprimer
  2. il est 1h du matin j'ai cours demain mais j'ai eu l'envie de regarder ce film et je reste sceptique sur la fin.. Alors je fais des recherches et je tombe sur cet article qui remet mes idees en place. Merci je peux aller dormir en paix réfléchissant a mon interpretation du film !

    RépondreSupprimer
  3. j ai fait exactement le même parallèle avec Inception.
    dommage pour la fin et surtout merci de m'avoir permis de me remettre les idées en place. sinon ça se laisse regarder...dans l'ensemble

    RépondreSupprimer
  4. Pour l'analogie avec inception,je dirais que c'est innexact.Car Christopher Nolan test les spectateurs avec la taoupie pour savoir s'ils ont bien suivis le film.La solution est il dans un reve ou une réalité à la fin du film est donné pendant le film.Il suffit de bien régarder.Donc avez vous bien suivis le film?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, merci de ton passage et de ta remarque.

      Supprimer
    2. Ce commentaire me laisse encore plus perplexe :)
      Je vais me le reffraper quand j'aurai la foi.
      Bonne nuit !

      Supprimer
  5. Bonsoir,je viens de voir ce superbe film (pour ma part),cependant à la fin de ce dernier je reste assez septique...Alors j'ai entamé quelques recherches pour pouvoir comprendre réellement cette fin.
    Je n'arrive pas à comprendre si comme vous le dîtes plus haut,Rory a existé et a rencontré ce vieille homme ou si il s'agit simplement de personnages et d'aventures tirées de l'imagination de Clay Hammond...?
    Aidez-moi svp ça me perturbe totalement....
    Merci d'avance !

    RépondreSupprimer
  6. Clayton est Rory il suffit de bien écouter et de bien regarder la fin et puis vous ne trouvez pas que Clayton ressemble à Rory mais en vieux? Le livre qu'il écrit est la suite demandée par le vieux (J.Irons) et il ne se tape pas l'étudiante car il aime toujours sa femme qui ne l'a pas excusé et qui l'a quitté au final car cette histoire a rongé leur couple et Rory a continuer de se faire du mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais s'il est rory, pourquoi l'étudiante ne connais pas le premier livre qu'il n'a pas écrit, dont celui la est la suite ?

      Supprimer
  7. Oui c'est bien ça ! J'ai adoré...

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de regarder ce film il y a à peine 10mins, et il m'a vraiment mais vraiment plus, alors que vous non en vue de votre opinion. Pour moi l'histoire et tellement bien recherché et prenante que j'en est même pleuré pendant le film ... J'ai moi-même etait assez perplexe par la fin , car j'étais assez perdus, je me demandais si Clay Hammond était justement Rosy Jansenet et si je n'avais pas vraiment compris l'histoire et tout le tralala... Mais en fin de compte je me rendus compte que ce n'étais pas moi qui n'avais pas compris l'histoire mais que l'histoire voulait justement rendre un peu confus en lisant votre commentaire . Mais je vous remercie car j'ai maintenant l'esprit clair ;)

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. The Words ou l'histoire d'un seul et même homme dans trois phases de sa vie, hanté par un choix matérialisé par un manuscrit, le choix de vivre une vie qui n'est pas la sienne..... A méditer :)

    RépondreSupprimer
  13. Salut je viens de terminer ce film que j ai trouver vraiment génial. Il était plein d emotions et l histoire m a beaucoup plu cependant la fin ma laisser sans voix je ne comprenais plus rien et non par rapport a l histoire mais plus par rapport a moi meme. Je ne savais pas comment trouver une place pour cette fin dans l engrenage minutieux de ce film et je me posais beaucoup de questions mais grace a vous je me suis retrouver serein avec mes idees en place. Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  14. Et si comme le dit le vieux monsieur il ne se pardonnait pas d'avoir aimé ses mots plus que la femme qui les lui avait inspirés? Et lorsqu' à la fin Clayton dit:Et si ce vieil homme n'avait pas existé? Peut être est ce simplement l'histoire d'un écrivain qui aimait hemingway qui voulait vivre d'amour et d'écriture et qui a perdu ses rêves en devenant auteur à succès. Qui fait des séances de lecture publique devant une foule de monde mais qui a perdu son amour. Et sans elle il n'est plus rien. "Ça devait être un petit livre" dit le jeune écrivain. Et il se retrouve embarqué dans le succès l'adaptation cinéma et le reste. Je dirais que c'est un idéaliste qui a perdu ses rêves en chemin. Mais c'est un avis parmi d'autres... bonsoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Un commentaire parmi d'autres" dis-tu, en tout cas ce film est l'une des "entrées" les plus actives de mon blog. Manifestement ce film a fait pas mal d'effet.
      Cela dit, merci de ton passage & de ton commentaire.
      Hasta la vista !

      Supprimer
  15. Quelle claque !!! Je ne commente jamais les films que je vois, mais là, je ne peux pas faire autrement...
    Un pur chef d'oeuvre, un scénario brillantissime, soutenu par une fausse "platitude" qui n'a pas d'autre but à mes yeux que de mettre en évidence l'invisible essentiel... (au passage, j'ai ressenti la même chose sur ce dernier point avec Eyes Wide Shut, où d'après moi la platitude des dialogues, incohérente avec le niveau des acteurs et du réalisateur, sert un message hautement symbolique)
    L'émotion derrière chaque phrase, chaque expression silencieuse a été pour moi d'une intensité et d'une constance inégalée du début à la fin. Les scènes se succédaient, me coupant le souffle par leur intelligence et leur force toute en subtilité, et me tenaient en haleine sans que j'y voie de suspense pour autant.... Prodigieux !
    Bref, ce film a provoqué en moi un véritable raz-de-marée dont la portée risque de durer des jours voire des semaines, si ce n'est davantage...
    Sur ce, je m'en vais de ce pas le revoir immédiatement... ;-)

    RépondreSupprimer
  16. 4 ans que je ne l'avais pas vu. C'est incroyable de voir que ce film n'a pas eu une plus grosse visibilité. " On fait tous des choix dans la vie et le plus dur c'est de vivre avec " représente bien les regrets de notre vie. En tout cas la mienne..

    RépondreSupprimer
  17. oui c'est tentant d'imaginer que Clay est Rory vieilli...quitté par sa femme, mais me gênent les yeux!Bleus pour Rory et brun pour Clay....!

    RépondreSupprimer