Accéder au contenu principal

Captain Britain par Dave Thorpe

... Captain Britain est un personnage créé par le scénariste Chris Claremont et le dessinateur Herb Trimpe pour la branche britannique de l'éditeur étasunien Marvel
Si dans un premier temps Marvel UK publie uniquement du matériel américain (Hulk, Spider-Man ou les Fantastic Four etc...) pour la Grande-Bretagne, en 1976 Captain Britain est une création uniquement destinée au marché anglais et qui dans l'esprit de ses créateurs devait être l'équivalent de Captain America



Claremont laisse ensuite d'autres scénaristes s'occuper du destin de Captain Britain, dont Garry Friedrich, Len Wein, ou encore Jim Lawrence assisté de Bob Budiansky.
Après avoir partagé le même magazine, Captain Britain fera équipe avec Spider-Man (novembre 1977) sous l'égide conjuguée de Chris Claremont et de John Byrne. Cette aventure introduit le super-héros britannique dans l'univers Marvel (et sera reprise dans la revue Marvel Team-Up en janvier et février 1978 agrémentée de la couleur. Pour les lecteurs francophones : Special Strange 23 & 24). 
Juillet 1977
Novembre 1977
Le personnage prendra ensuite part aux aventures de The Black Knight par Steve Parkhouse et Steve Stroke dans la magnifique saga Otherworld (qui je crois bien ne fait pas partie de la continuité Marvel) publiée dans l'anthologie hebdomadaire Hulk Comic (à partir de mars 1979). On retrouve par ailleurs dans cette revue Steve Moore aux manettes de Nick Fury associé à Steve Dillon et à celles d'Hulk avec Dave Gibbons. Steve Parkhouse s'occupe en plus du Black Knight de la destinée de Night Raven (dont l'éditeur Zenda publiera un recueil des aventures en France en 1992). Ant-Man quant à lui est une reprise du matériel américain déjà publié aux U.S.A.
Couverture intérieure d'Hulk Comic n°2
Hulk Comic n°14  juin 1979
En 1981 Marvel Superheroes n°377 accueille une nouvelle version de Captain Britain due à Paul Neary alors editor-in-chief de Marvel UK, et à deux jeunes auteurs (du moins dans le milieu du comic-books pour le premier) : Dave Thorpe scénariste et Alan Davis aux dessins.

Une petite anecdote concernant les noms de Marvelman/Miracleman et Alan Moore (Pour en savoir +)

Commentaires

  1. Ah, Captain Britain...
    Il me fascinait quand j'étais gamin celui-là, sur la simple base de...sa fiche dans "Marvel de A à Z" !
    Puis j'ai lu les Sp Strange 24 et 25, plus tard.
    Il est vraiment dommage que l'édition française ne se soit pas penché sur le "run" de Thorpe en préambule de celui de Moore, car si on attaque directement par ce dernier, on a quand même sacrément l'impression d'arriver in media res...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que Thorpe pose les bases du run de Moore comme tu pourras le lire dans le second billet sur ce sujet [-_ô].

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.