mardi 2 juillet 2013

Un projet avorté : Deathlok Detour

Il y a un peu plus de 10 ans, l'editor (l'editor n'a pas d'équivalent en France, c'est une sorte d'hybride entre le rédacteur-en-chef et le directeur de collection) Axel Alonso, qui a précédemment travaillé pour DC Comics sur le label Vertigo, annonce une mini-série sur Deathlok  écrite par Daniel Way (alors nouveau venu dans l'écurie Marvel) et dessinée par Darick Robertson ( Transmetropolitan, Fury, The Boys, etc..) prévue pour le label MAX (celui réservé aux "lecteurs avertis") de l'éditeur Marvel

C'est Luther Manning, le premier Deathlok qui aurait dû prendre part à cette aventure se déroulant dans un futur pas très éloigné.
Le scénariste Daniel Way avait envisagé qu'à cette époque le Canada serait devenu le siège du pouvoir mondial, et qu'un politicien ayant acquis un vieux stock d'armement étasunien, aurait également acquis Deathlok dans un état de "veille". Sa remise en service étant loin de le mettre de bon poil, notre cyborg préféré, incapable de mettre lui-même fin à ses jours, un programme informatique l'en empêche, décide de traverser la frontière et de se rendre là où il aura le plus de chance d'en finir : les U.S.A
Mais comme le disait Rousseau, "La destinée est souvent une vielle pute vérolée et capricieuse." (Raoul Rousseau MDL/Chef au 1er RPIMA) et Deathlok va rencontrer un jeune garçon, handicapé mental et physique, dont les parents ont été tués lors des heurts entre l'armée canadienne et lui-même au moment où il a voulu traverser la frontière.
Dés lors Deathlok va tenter de protéger David et lui chercher un endroit sûr.
Ce qui n'est pas une sinécure dans une Amérique post-apocalyptique complètement dévastée où règnent des clans plus brutaux les uns que les autres.
Une mini-série qui n'a jamais vu le jour pour des raisons que j'ignore (et vous ?).
On peut toutefois voir ici quelques dessins de Darick Robertson.

2 commentaires:

  1. Hé hé... excellent le coup de Rousseau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mais je crois que je l'ai lu quelque part (sur Nanarland je crois)[-_ô].

      Supprimer