Accéder au contenu principal

Howard the Duck n°1 (version québécoise) Gerber & Brunner

Howard the Duck, la création de Steve Gerber & Val Meyerik au détour d'un épisode de Man-Thing (Giant-Size Man-Thing v.01 #04) a eu sa propre série dans les années 70 bien que le sort se soit acharné sur le palmipède à cigare.
Ainsi Roy Thomas, qui n'aimait pas le personnage avait demandé à Gerber de s'en débarrasser, Howard avait aussi provoqué l'ire de Disney et il a alors fallu le doter d'une paire de pantalons, plus tard Steve Gerber est entré en procès avec Marvel à son sujet ; et malgré toutes ces avanies Howard the Duck a fait son chemin dans le monde de la bande dessinée et même dans celui du strip de presse.
Gerber lui a même créé des avatars (dont l'un a été dessiné par Jack kirby en personne), et il est indéniable que Cerebus l’oryctérope de Dave Sim lui doit quelque chose.
Récemment, en Mars 2015, une nouvelle série a vue le jour sous les auspices de Chip Zdarsky & Joe Quinones toujours chez Marvel.
D'autre part, une réédition de ses premières aventures a été publiée en juillet 2015, du moins une première partie de ses aventures, dans un recueil devenu de fait pécuniairement plus accessibles que ce qui était disponible jusqu’alors.
Chris Bachalo/Generation X n°3
Toutefois, hormis une apparition remarquée (?) dans les aventure de Miss Hulk, un passage chez Generation X, ou la série Marvel Zombies,  Howard the Duck n'avait pas eu l'heur d'avoir ses aventures publiées en français.
Du moins de ce côté-ci de l'Atlantique car, nos cousins québécois ont eu droit aux aventures signées Steve Gerber & Frank Brunner grâce à l'éditeur Héritage.
Du moins à quelques unes des aventures.

Ainsi d'une manière cocasse mais pas si dénuée de sens que ça, Howard a pris place en back-up (série de complément) des magazines consacrés à Shang-Chi le Maître du Kung Fu, pas si dénuée de sens disais-je car Howard est aussi le maître du Quack Fu !

Mais trêve de bavardage, je suis fier de vous proposer le premier épisode d'Howard the Duck en version québécoise ou plutôt Howard le Canard, je remercie avec chaleur les amis de La Belle province et ceux de l’Hexagone qui m'ont permis de réaliser un souhait depuis (trop ) longtemps différé [-_ô]. 










Commentaires

  1. Je me suis justement procuré ce mois-ci le premier tome de la nouvelle intégrale U.S.
    Dès que j'aurai lu ce premier épisode en V.O., je ferai une pitite comparaison avec ce que tu nous proposes...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Authority [Robbie Morrison / Frazer Irving / Dwayne Turner]

Après la fin de la série précédente qui n'en finissait plus d'arriver, les attentats du 11-Septembre et le faux départ d'un relaunch annoncé, par Brian Azzarello & Steve Dillon. Dans lequel, selon des rumeurs persistantes de l'époque, le clone de Jésus Christ aurait rejoint les rangs de l'équipe ; The Authority redémarre -enfin- sous la direction d'un scénariste inattendu : Robbie Morrison.
Recruté par Scott Dunbier, alors executive editor de WildStorm (un autre nom pour editor-in-chief), qui connaissait son travail pour l'hebdomadaire 2000 AD et le mensuel Judge Dredd Megazine, Robbie Morrison devient donc le nouveau scénariste de The Authority. Après Warren Ellis, Mark Millar et l'interim de Tom Peyer.
Nous sommes alors en 2003.

Si vous connaissez également son travail (Nikolai Dante, Shimura, La Mort blanche ou encore Bendatti Vendetta, pour n'en citer que quelques uns), vous savez donc que Robbie Morrison n'est pas du genre à réinventer la…

Survivors' Club [L. Beukes / D. Halvorsen / R. Kelly] Vertigo

Pensée a priori sur le long terme (ongoing serie) Survivors' Club ne connaitra en définitive que 9 numéros. Écrite par Lauren Beukes et Dale Halvorsen, sur une idée de départ de ce dernier, cette série, estampillée Vertigo, peut se résumer à : « Que sont devenus les protagonistes survivants des films d'horreur des années 1980 ? ».
C'est en regardant l'un des films de la série Chucky que Dale Halvorsen a commencé à réfléchir à ce qui deviendra finalement Survivors' Club. Rien d'étonnant à ce qu'un des personnages fasse justement penser à la célèbre marionnette.
En fait, chacun des personnages du Survivors' Club est une transposition d'un archétype de film d'horreur. Réunis sur un thème tout aussi connoté, la série prend tout son ampleur à partir du quatrième numéro, et s'émancipe, pour le meilleur, de son pitch liminaire. Lequel n'était pas honteux non plus.
Non pas en le reniant, mais en y apportant ce qui est à mes yeux la touche d'or…

Porté disparu [Lauren Beukes / Luc Kenoufi]

Extrait du cinquième numéro de la revue numérique de science-fiction Angle Mort, je viens de lire Porté disparu une nouvelle de Lauren Beukes, traduite par Luc Kenoufi.
       Tout en ayant déjà entendu parler de cette autrice sud-africaine, c'est en lisant un numéro anniversaire de l'hebdomadaire anglais 2000 AD, où elle y a écrit une courte histoire autour du personnage de Durham Red, que l'idée m'est venue de me pencher plus sérieusement sur son travail.

Et je n'ai pas été déçu. 

Alors même que l'inspiration de Lauren Beukes, pour la nouvelle dont il est question ici, semble reposer sur une infox (fake news), celle dite de « l'expérience de Standford », menée par Philip Zimbardo. 

       Je ne vais pas ici relater ladite expérience (dont on trouve sur l'Internet, moult descriptions), mais pour le dire rapidement, elle a démontré que tout homme, placé dans certaines situations, peut se transformer en monstre. Ou dit autrement par Thibault Le Texier «l’enf…