mardi 29 novembre 2011

PUMPING IRON (v.o.s.t.f.r.)


... En 1975 Arnold Schwarzenegger est encore un bobybuilder en activité, toutefois le documentaire Pumping Iron qui suit sa préparation pour le Mr. Olympia de 1975 (il est alors détenteur de cinq titres consécutifs) est son adieu au monde de la compétition.
En bonne pop star qu'il est en passe de devenir il y reviendra en 1980. 
Arnold le magnifique titre français du documentaire est aussi une manière de concilier sa nouvelle ambition, devenir une star de cinéma avec son l'idée de marquer la scène du bodybuilding durablement en accrochant une nouvelle médaille à son palmarès.
Rétrospectivement en regardant Pumping Iron, on comprend qu'il ait pu devenir gouverneur.

Outre Arnold, on peut aussi voir Lou Ferrigno (celui qui deviendra Hulk) en challenger un peu timoré mais foutrement sympathique. L'extraordinaire Serge Nubret se verra octroyer la portion congrue du documentaire - et pour cause Pumping Iron est à la gloire du Chêne Autrichien - ce qui est bien dommage compte tenu de sa forme. On a aussi le plaisir de voir Franco Colombus grand ami d'Arnold (dans des exercices proprement surhumains), le magnifique Robby Robinson est aussi de la partie, et bien d'autres athlètes.
Bref un bien chouette documentaire à découvrir ou à redécouvrir (Le générique offre par ailleurs le bref plaisir de voir Eugen Sandow himself ou encore Charles Atlas....    

CODES:
http://rapidshare.com/files/3310053448/Pumping%20Iron%20(Arnold%20Schwarzenegger)%20%5BXviD%5D.avi Sous-titres : http://rapidshare.com/files/2191602051/Pumping%20Iron%20(Arnold%20Schwarzenegger)%20%5BXviD%5D.srt
Muse (origin of Symmetry) : Feeling Good

2 commentaires:

  1. C'est peu de temps après qu'Arnold se lança dans la fiction, avec le phénoménal Hercule à New York, qui en toute logique aurait dû tuer sa carrière dans l'œuf. J'adore ce film, mais ça demande quand même un palais spécialement éduqué.

    RépondreSupprimer