samedi 23 novembre 2013

Dial H for H.E.R.O


En 1966 Dave Wood & Jim Mooney créent pour l'éditeur DC Comics un nouveau personnage : Robby Reed qui, grâce à un cadran de téléphone, pouvait se transformer en super-héros.
C'était l'époque ou des lettres étaient associées aux chiffres sur le cadran, et le jeune Reed devait composer le mot H-E-R-O pour se transformer.
Si le jeune personnage se voulait en phase avec son lectorat de jeunes lecteurs, l'innovation si je puis dire venait du fait que Robby Reed ne savait pas en quel super-héros il allait être transformé, jamais le même et sauf à une exception, jamais un super-héros de l'écurie de son éditeur.
En outre la transformation n'était pas permanente.

Ceci étant dit je vous propose de lire une aventure de Robby Reed paru dans Les Vengeurs n°19 (Arédit - 1987) adaptation de House of Mystery #161 (septembre 1966) :

3 commentaires:

  1. J'ai l'intégrale de cette première série dans un DC Showcase en noir et blanc. C'est un concept qui m'avait toujours bien plu dans les quelques épisodes lus dans ma jeunesse dans les pockets Aredit/Artima.
    Après lecture de l'intégrale (lecture très agréable d'ailleurs), j'ai pu comparer et voir que le "Sockamagee" emblématique de Robbie Reed a été traduit de différentes façons en français : sapristi, saperlotte, saperlipopette...bonnes trads, c'est moins répétitif, tout en gardant ce côté un peu naïf.

    Je n'ai pas encore lu les séries suivantes, mais ce que tu en dis dans tes autres billets me donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ! les traductions de "sockamagee", je n'avais pas pensé à m'intéresser à cet aspect.

      En tout cas merci de ton passage, et c'est sympa d'avoir pris le temps d'écrire un commentaire.

      [-_ô]

      Supprimer
  2. salut je découvre ton blog , des articles très sympa , H pour héro,j 'adorais quand j'étais gosse

    RépondreSupprimer