jeudi 17 avril 2014

Bad Country (film)


Suite à l’arrestation de trois petites frappes le lieutenant de la police de Baton Rouge Bud Carter renifle qu’il y a un plus gros poisson derrière ce trafique de diamants. 
Assez rapidement il met la main sur Jesse Weiland l’homme de main d’une sorte de parrain louisianais. Carter, flic chevronné et humain arrive à persuader Weiland de devenir une taupe au sein de l’organisation pour laquelle il travaille. 
Polar musclé et violent Bad Country à l’intrigue cousue de fil blanc, peut compter sur une distribution d’acteurs convaincants dans leur rôle respectif : Willem Dafoe, Matt Dillon, Tom Berenger, sans oublier les seconds rôles tout aussi bons. 
Clairement le film de Chris Brinker ne révolution par le genre. 
Mais sa mise en scène efficace et sans temps mort, son casting donc qui incarne avec conviction et beaucoup de présence qui un flic dur-à-cuir avec des principes, qui un tueur froid à la fibre familiale, qui un procureur efficace, etc., ainsi que la simplicité de l’histoire et la linéarité de sa narration donne contre toute attente à ce polar une sécheresse et une efficacité qui en font un film captivant et divertissant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire