dimanche 13 avril 2014

La Pâle figure \ Philip Kerr

J'ai profité de l'occasion qui se présentait pour "lire" le deuxième tome de la trilogie berlinoise de Philip Kerr, La Pâle figure, au travers d'un audio-livre.
Ce qui au passage demande une attention très soutenue, l'esprit accroît sa propension à vagabonder beaucoup plus facilement que lorsqu'on lit. 

Septembre 1938. Tandis que la ville croule sous la chaleur, les Berlinois attendent avec anxiété l'issue de la conférence de Munich. Engagé par une riche veuve pour retrouver l'individu qui la fait chanter, le détective privé Bernhard Gunther se trouve plongé, lui, dans les méandres de la médecine psychiatrique moderne... avant de se voir contraint par Heydrich de prendre les rênes d'une enquête bien particulière : retrouver le tueur en série qui hante les rues de Berlin depuis quelques semaines, s'attaquant à des adolescentes. Mais s'il obtient le privilège d'être nommé « Komissar », Bernie est encore loin d'imaginer que son investigation le mènera au plus profond des coulisses du pouvoir nazi... là où même lui, le cynique que rien n'étonne, se laissera surprendre par « le criminel à la pâle figure »... Après le Prix du Roman d'Aventures 1993 et Le Masque de l'Année 1994, Kerr nous éblouit et nous terrifie une fois de plus avec son détective privé dans les affres du Ille Reich.
Je vous propose donc, pour vous donner une idée de ce roman, d'en écouter les trois premiers chapitres ; et par la même occasion de vous rendre compte du talent de Julien Chatelet, le lecteur de ce roman : 






(À suivre ...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire