dimanche 6 août 2017

Age of the Wolf [Alec Worley/Jon Davis-Hunt] 2000AD

Si Rowan Morrigan refuse de se soumettre au sacrifice que lui impose une antique prophétie, la série dont elle est l’héroïne refuse elle aussi de se plier à une mentalité (au moins) tout aussi ancienne, et patriarcale.

.... S’articulant sur l’itinéraire bien connu du « Voyage du héros », emprunté aux travaux de Joseph Campbell, Age of the Wolf [2000AD #1700-1708/septembre-octobre 2010] y substitue – en toute connaissance de cause et de manière revendicative – une héroïne audit héros. 

Laquelle, habitée par le stéréotype de sa génération : le refus de se soumettre que l’on prête volontiers aux « enfants du millénaire », n’en est pas moins aussi l’héritière d’un patronyme qui n’a pas été choisi par hasard. Un aspect que je développerai lorsque viendra le moment d'aborder le second chapitre de la trilogie qu'ont créée Alec Worley & Jon Davis-Hunt pour le périodique britannique 2000AD
Carburant diégétique à fort potentiel, capable d’influencer jusqu'à la mise en récit, équipé comme on l’a vu d’une carte qui a fait ses preuves, Rowan Morrigan n’est pas seulement l’héroïne d’une fantasy post-apocalyptique pré-apocalyptique plutôt divertissante, et spectaculaire (grâce à Jon Davis-Hunt), elle est aussi le héraut (sic) d’une nouvelle manière d’être au monde. Où il ne sera plus seulement question que les « les hommes agissent et les femmes apparaissent » (selon la thèse développée par John Berger). 
Un avant-goût d'Age of the Wolf : She is Legend
.... Quand bien même est-ce à l’échelle modeste et relativement confidentielle qui est celle d’une bande dessinée de genre.


(À suivre ....)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire