Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2011

Poison Ivy

Source


The Maypole Song de Paul Giovanni, chantée par Walter Carr & The Mediaeval Baebes (The Wicker man)

Jerry Robinson [Suite]

Jerry Robinson, le créateur du Joker

En janvier 1975, dans son quatrième numéro, la revue Amazing World of DC publiait un article sur Jerry Robinson, écrit par Anthony Tollin. 
Douze ans plus tard, dans les numéros 13 & 14 de la revue Vengeur de l'éditeur Arédit/Artima offrent cet article aux lecteurs français ...
(À suivre ...)

Alphas

...Alphas est une nouvelle série télévisée qui marche sur les plates-bandes de Heroes, les 4400 ou encore The Cape (voire de Wonder Woman) autrement dit, Alphas est une série de super-héros.  Toutefois, on parle ici non de super-héros, voire de mutants mais justement d'alphas. Un peu comme si les "enfants de l'atome" étaient remplacés par les "enfants du neurone" ; ou comme si la série télévisée Les Champions (1968-1969) avait consommé du Guronsan ©.  
... Les premières minutes du premier épisode ne sont pas très encourageantes, du moins en ce qui me concerne : découpage un peu trop "haché", musique tonitruante et impression de déjà-vu ;  telles ont été mes premières impressions ... Néanmoins, un "petit quelque chose" m'avait suffisamment captivé pour j'aille au terme de l'épisode avec l'envie, une fois celui-ci terminé, de voir le deuxième. Ce qui, une fois fait m'a encouragé à suivre les autres. Eh si ça, c'est pas…

Wonder Woman par David E. Kelley

... Lepilotde la série télévisée Wonder Woman refusé par la chaîne NBC aurait mérité sa chance si j'en crois ce que je viens de voir. Si le personnage éponyme semble sérieusement remanié par rapport à celui du comic book (qui a lui-même subit quelques lifting depuis sa première apparition), il peut s'inscrire sans beaucoup de peine dans la continuité (si telle est la volonté du téléspectateur) de la série télévisée des années 70. Une série télévisée où Wonder Woman a incarné deux personnages au statut social différent, et à des époques différentes.


Or donc, pourquoi pas aujourd'hui une femme d'affaire ?

... Le lecteur de BD de super-héros récentes ne sera pas perdu dans cet épisode où il est donc question d'une femme d'affaire qui utilise l'argent généré par sa société Themyscira Industries pour ses activités de justicière, ainsi que sa logistique semble-t-il. Il y est aussi question de "super-soldats" fabriqués grâce à un sérum (?) qui n'a pas …

Paul Kirk alias le Limier

...Si Kate Spencer est la Manhunter de Marc Andreyko, elle s'inscrit néanmoins dans la grande "famille" des Manhunter ; dont Paul Kirk fait aussi partie ....








Comme vous avez pu le constater cette courte aventure alterne page en couleur et page en noir & blanc, c'était là l'une des caractéristiques des publications SAGEDITION ...
Aventure publiée en juin 1976 dans la revue Batman et Superman Géant (au prix de 4 francs).

Manhunter

... J'ai découvert Marc Andreyko lors de sa collaboration avec Brian Michael Bendis sur Torso, il me semble que déjà à l'époque de la parution de l'album en français Bendis avait le vent en poupe, en tout cas d'autres traductions de ce scénariste ont suivi (contrairement à Andeyko) ce qui m'a permis in fine d'apprendre que ce qui m'avait plu dans Torso venait surement de la seconde cheville ouvrière du projet.

Intuition tout à fait confirmée avec la série Manhunter éditée chez DC.
... Manhunter est une série hardboiled, (terme qui qualifie une littérature de durs à cuire, Cf.Dashiel Hammett ou plus récemment James Ellroy), voire grim and gritty (sombre et violente) mais contrairement à ce qui se fait souvent, Marc Andreyko à la bonne idée de créer un nouveau personnage plutôt que de durcir et rendre méconnaissables des personnages dont ce n'est pas le registre habituel, dans le but nous dit-on de faire "réaliste".


Que celui qui combat les monstre…

Calvin & Hobbes

Torchwood S04 E01 & E02

... Nouveau départ pour ce qui reste de Torchwood après la crépusculaire 3ième saison (Les enfants de la Terre), un départ placé sous les auspices de l'Oncle Sam ; tant du côté de la localisation géographique que du côté du porte-monnaie me suis-je laissé dire. Et tout cela démarre bien, d'une part la menace à laquelle Torchwood va devoir faire face, du moins sa manifestation physique, est une excellente idée bien exploitée à mon sens. Du moins sur les deux premiers épisodes. Ensuite, le transfert de l'équipe britannique sur le sol U.S est tout à fait crédible compte tenu des affaires dans lesquelles la C.I.A a été impliquée ces dernières années dans notre espace-temps. 


Pour ma part j'en suis, et vous !?

Cosplay

Le KU KLUX KLAN (3)

... Quelque soit son véritable poids idéologique ou même politique aujourd'hui, le Ku Klux Klan a déteint sur la culture de masse ; qui n'a pas entendu parler de la célèbre marque de cigarettes Marlboro et des trois "K" présents sur son paquet, d'un homme qui en regarde un autre pendu (dont on ne verrait que les jambes), et sur la troisième image : la silhouette d'un Klansman ... (liste non-exhaustive).
Marlboro n'est d'ailleurs pas la seule marque de cigarettes à avoir eu droit à des investigations sur la signification du design de son paquet de cigarette, Camel aussi.



Dés les débuts du Klan, le bruit court que ces cavaliers "surgis hors de la nuit" sont les fantômes des soldats Confédérés morts au combat, des soldats qui ayant vendu leur âme au Diable sont de retour ici-bas et annoncent l'Apocalypse. Le nom même du groupuscule a longtemps était entendu comme le bruit que fait la culasse d'un fusil lorsqu'on l'arme, et certaine…

Le KU KLUX KLAN (2)

... Après sa dissolution à la fin du 19ième siècle, non sans avoir fait selon certains chiffres au moins 4600 victimes, le Klan va ressusciter en 1915 ....


Farid Ameur (Cf. Le Ku Klux Klan éditions Larousse) propose un scénario un peu différent de celui d'Alain Decaux dans le sens où l'envie de ressusciter le K.K.K. chez William Joseph Simmons est antérieur à la sortie du film de Griffith. Simmons aurait par ailleurs invoqué "une vision divine pour justifier sa démarche". C'est en tout cas à l'occasion d'un séjour dans un hôpital, en 1913, qu'il élabore les détails de son projet allant jusqu'à contacter les autorités de l'état de Géorgie pour qu'elles reconnaissent l'organisation. Ce qu'il obtiendra.
C'est donc en toute légalité que le jeudi 25 novembre 1915, le jour de Thanksgiving 16 hommes gravissent les pentes de Stone Mountain(dans la région d'Atlanta), embrasent une croix ; alors que sur un autel de fortune reposent un …