mercredi 21 novembre 2012

Twilight of the Superheroes (fin) par A. Moore

... Suite et fin de la proposition d'Alan Moore pour un crossover avec les personnages de DC Comics qui n'a jamais vu le jour en l'état. Ces trois parties vous ont été proposées dans une traduction française grâce à Jay Wicky et à Jean Maxine de la Souche ; les deux dernières parties ont été publiées dans le fanzine suisse SWOF
Merci à eux.








6 commentaires:

  1. merci du coup j' ai tout imprimé

    RépondreSupprimer
  2. ça y est je l' ai enfin ( re ) lu , je ne sais plus où je l' avais déjà lu ( peut etre dans l' ancienne formule de superpouvoir ? ) ya plein d' idée qu' on été piquées : la première qui me vient à l' esprit est le changeling plus animal et le nightwing plus expeditif que batman dans un arc des titans ou ils croisaient leurs doubles du futur ( sauf que c' etait tim drake qui reprenait carrement le costume de batman ), une bonne de kingdom come évidemment, et earth x aussi. j' aime bien l' astuce que moore propose pour les séries ne souhaitant pas etre trop impliquée dans le crossover, le role innattendu du martian manhunter

    RépondreSupprimer
  3. et j' ai oublié aussi toute une partie de flashpoint qui meme si je ne l' ai pas lu, a l' air largement inspiré au niveau des différents royaumes

    RépondreSupprimer
  4. Une discussion sur les emprunts d'untel sur tel ou tel projet est toujours délicate.
    Par exemple on a dit, et encore maintenant que Moore s'est largement inspiré du livre de Robert Mayer "Superfolks" (1977) pour ses trois oeuvre majeures : "Marvelman", "Watchmen" et "Whathever Happend" ..

    Voir ici trois billets récents sur le sujet :
    http://comicsbeat.com/alan-moore-and-superfolks-part-1-the-case-for-the-prosecution/

    D'un autre côté si tel est le cas pour Moore, il est le seul après avoir lu ce roman à avoir produit ces trois oeuvre majeures, personne d'autre ne l'a fait.

    Et je parle même pas du côté inconscient de la chose.

    [-_ô]

    RépondreSupprimer
  5. Quel dommage que DC se soit montré mauvais joueur et légaliste en ce qui concerne les droits de Watchmen et de V. Sans cette attitude digne de Marvel comics, nous aurions pu lire ce monument des comics -bien que j'ai pas mal de considération comme Crisis que je ne trouve encore sous-estimé- et peut-être d'autres à venir.

    Si Watchmen avait été fait avec les héros de la Charlton, il aurait été légitime que l'oeuvre restât dans le giron de DC, mais comme les personnages furent créées par Moore et Gibbons.

    En ce qui concerne Swof, oui, c'était un excellent fanzine qui se sera distingué jusqu'à son trentième et, hélas, ultime numéro...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que DC Comics ne sort pas grandi de cette affaire, mais bizness is bizness !

      En tout cas merci de ton passage.

      Supprimer