Accéder au contenu principal

Black Death in America (Tom King + John Paul Leon) DC Comics

.... Membre le plus fameux des Harlem Hellfighters*, et premier Américain à recevoir la Croix de guerre (française) lors de la Grande Guerre, Henry Johnson est mort en 1929 dans le dénuement le plus complet, mis à l'écart par l'armée américaine. Oublié.
Poursuivant ma lecture (ou relecture) des histoires écrites par le scénariste Tom King (devenu l'un de mes favoris actuellement), je vous propose encore (Pour en savoir +) une histoire courte où, assisté du très talentueux John Paul Leon, il rend un émouvant hommage à Henry Johnson, avec beaucoup de sobriété et de justesse. 

C'est d'ailleurs au travers de cette absence d'effets (visibles), qu'il montre l'étendu de son talent. Non pas qu'il ne soigne pas la forme comme à son habitude, mais il le fait avec finesse & subtilité comme il sied à ce type d'histoire (notez les récitatifs). 
John Paul Leon n'est pas pour rien non plus dans la réussite de cette histoire courte parue dans le 4éme numéro de la collection Vertigo Quaterly  : CMYK en 2014.
John Workman au lettrage apporte la touche indispensable, et souvent mésestimée,  à la réalisation d'un tel projet.






____________
Les Harlem Hellfighters sont le centre d'attention d'une bande dessinée de Max Brooks, dans laquelle le scénariste, avec l'aide du dessinateur Caanan White, leur rend un bel hommage. Traduit aux éditions Pierre de Taillac

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.