Accéder au contenu principal

L'Amérique

... En feuilletant Le Nouveau Monde autopsie d'un mythe de Lauric Guillaud je tombe sur ça :


... Nous devons ce caprice de l'histoire (que le continent américain soit baptisé à partir du prénom du navigateur florentin) [..] à l'essor de de l'imprimerie, (et) à un géographe de Saint Dié. Dans cette petite ville des Vosges, un imprimeur, Gauthier Lud, décide en 1507 de rééditer la Cosmographia de Ptolémée, l'ouvrage géographique de référence. Mais il convient de le corriger en fonction des dernières découvertes.
... On charge un jeune moine cosmographe du nom de Martin Waldseemüller du tracé des nouvelles cartes. Que faire du nouveau continent ? On se rappelle alors qu'Amerigo Vespucci fut le premier à faire état d'un "Nouveau Monde" dans sa lettre de 1503. Le 25 avril 1507 est publié un ouvrage de cinquante-deux pages dans lequel figurent les cartes des nouvelles terres et les récits des voyages de Vespucci.
... Le nom de l'explorateur apparaît sur la couverture de l'ouvrage comme étant "découvreur du Nouveau Monde". À l'intérieur du livre, Waldseemüller fait mention de la Quatrième Partie de la Terre et ajoute "que l'on pourrait l'appeler désormais terres d'Americus ou America, puisque c'est Americus qui l'a découvert.

Étonnant non !?

Commentaires

  1. Je recommande vivement Amerigo, de Stefan Zweig, qui fait le point sur tout ce mécanisme cocasse qui a conduit à donner à tout un continent le nom d'un type qui n'avait pas grand chose à voir avec le bouzin.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.

Noosphère [Audrey Pleynet]

••• Extrapolation, à un niveau bien supérieur, d'une manière de vivre que l'on connait déjà, Citoyen+ est une nouvelle, gratuite [Pour en savoir +], dont le résultat, l'achat du  roman dont je vais vous parler, apparaît en toutes lettres dans l’aliénante société qu'elle décrit.  Du moins, son mécanisme. Plus que son idée centrale, Citoyen+ saisit par la maîtrise dont elle fait preuve.
Autrement dit, cette nouvelle captive par la manière dont elle nous dit ce qu'elle a à dire.
De plus, sa chute est tout ce qu'il y a de plus réjouissant et de réussi. Citoyen+ obtient, dès sa première lecture, un Triple A™

Pour le dire autrement, ce récit m'a tellement emballé que j'ai immédiatement commandé la version numérique de Noosphère, le premier roman de son autrice, Audrey Pleynet. Et 2,99 € pour une roman de 372 pages, c'est donné.
Ainsi je ne ferais pas mystère de mon avis, Noosphère aurait pu être écrit par un auteur de la trempe d'un Michael Crichton. 
Mais…