dimanche 12 septembre 2010

L'Incroyable Hercule


... Lors d'un billet précédent, j'ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette série, la lecture du recueil intitulé DARK REIGN ne m'a pas fait changé d'avis. Fred Van Lente & Greg Pak écrivent de merveilleuses aventures pour le demi dieux,  et dans ce recueil ils font la part belle à la mythologie autour de laquelle tourne les sept numéros qui le composent.

L'équipe artistique est excellente, notamment Dietrich Smith et Ryan Stegman, deux dessinateurs que par ailleurs je ne connaissais pas.

Les onomatopées sont toujours aussi amusantes :

Jaw crack
Papa Krak
Bref que du très bon, j'ai d'ailleurs le recueil suivant posé devant moi et j'appréhende avec jubilation de m'y mettre. Mais avant cela, l'une des péripéties dans laquelle est entrainé Hercule met en scène un procès, et pas n'importe lequel.

Lors de sa "plaidoirie", notre héros prend à témoin l'assistance  et avance l'argument du choix, donc de la possibilité du libre arbitre, pour démontrer que dans certains cas il ne s'applique pas.
Coïncidence, j'écoute justement en ce moment une intervention de Michel Onfray intitulée L'injustice de la justice où le philosophe parle justement du libre arbitre, extrait :

2 commentaires: