dimanche 21 novembre 2010

Le Tao du café

... Qui d'entre vous ne s'est pas demandé : "Comment gnoquer* ma place dans l'univers ?".

Faire de sa journée une épiphanie au sens joycien du terme est un bon début.  Or donc puisqu'il est question de début, j'emprunte aux javacruciens (et je remercie Robert Anton Wilson pour son aide sur le sujet) la cérémonie du café  pour vous la proposer ....

Au lever du jour, face au soleil, élever sa tasse de café et, à la première gorgée prononcer avec ferveur "Bon sang ! J'en avais besoin !".

Cette cérémonie est à même nous disent les javacruciens,  de nous permettre de faire face à toutes les vicissitudes de la journée avec l'esprit tranquille et l'esprit clair.

Et ce n'est pas l'agent Dale Cooper qui me contredira ...



Gnoquer est un mot martien, au centre de la philosophie de l'Homme de Mars. Sa signification est "comprendre pleinement" et "ne faire plus qu'un avec l'objet de sa réflexion". Gnoquer quelque chose, c'est comprendre la chose, son essence et le lien qui me lie à cette chose.  (cf. Jubal E. Harshaw)

1 commentaire:

  1. Y a pas de soleil.
    C'est l'automne.
    C'est une saison morte et déprimante.

    RépondreSupprimer