mercredi 24 novembre 2010

Les Maîtres de l'Horreur

... Si l'addition John Carpenter + Ron Perlman avait tout pour me plaire sur le palimpseste de mes désirs, elle a malheureusement accouché d'une souris, si je puis dire.
Malgré un très décevant épisode du même Carpenter dans la première saison des Maîtres de L'Horreur, j'ai cependant récidivé avec celui qu'il a tourné pour la seconde. 


Sur un scénario cousu de fil blanc, ni Carpenter, ni Perlman ne sortent leur épingle du jeu. Dire que l'histoire est entièrement prévisible passé les 5 premières minutes est en-deçà de la vérité. On peut d'ailleurs s'interroger sur le but d'une telle série où personne, du moins si je juge d'après les deux épisodes réalisés par John Carpenter ne sort grandit de l'entreprise. S'il s'agissait de donner une idée du talent des uns et des autres, c'est un beau fiasco. 

Dommage et pas d'intérêt.


4 commentaires:

  1. La Gargouille provient de la série ?
    Qu'est-ce qu'ils ont pu l'amortir.

    RépondreSupprimer
  2. Attends, le premier Carpenter, c'est bien "La Fin Absolue du Monde", non ?
    T'as pas aimé, vraiment ? C'est le meilleure de la série, bon sang de bois !

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est "La fin absolue du Monde", nettement meilleur que "Pro-Life" c'est certain, mais en effet j'ai trouvé ça bien plat comme histoire, très linéaire.
    Du moins dans mon souvenir.

    RépondreSupprimer