Accéder au contenu principal

Au cœur du mal *** [Chelsea Cain]

Spoilers
…. Écrire dans la sphère du thriller, et s’y faire remarquer demande un certain savoir-faire. 
Il n’est qu’à voir le nombre d’ouvrages estampillés ainsi qui sort chaque année pour s’en rendre compte. Difficile de faire la différence. 

Au cœur du mal est de ceux-là. 

Si Chelsea Cain s’appuie sur un état d’incertitude angoissant bien dosé ; le moins qu’on puisse attendre d’un roman boxant dans cette catégorie encombrée, elle n’entend pas en réciter la panoplie in extenso sans broncher. 

…. Pour se faire elle design son récit à sa manière, duquel on peut extraire trois éléments significatifs : 
SPOILERS
• Le personnage principal n’est pas celui qu’on croit.
• Le « vrai » méchant est déjà à l’ombre.
• Et enfin, la romancière, farouche tenante de la subjectivité, utilise ce biais – bien plus répandu qu’on ne le pense généralement – en tant que ressort dramatique. 

Fin des SPOILERS
Un point de vue (dans tous les sens du terme) qui, soit dit en passant, est au centre de son (trop) court run sur Mockingbird membre du cheptel marvelien et agent du S.H.I.E.LD [Pour en savoir +]. 
Et l’une des causes de la méchante polémique qui a précipité son départ de la série. J’y reviendrai sûrement. 

…. Or donc, pour le dire vite, Au cœur du mal (premier tome d’une trilogie qui a l’élégance de pouvoir se lire sans ses suites) est un plaisant thriller, dont les partis-pris ne m’ont pas laissé indifférents. Bien au contraire. 
Disponible en poche & en occasion pour un prix modique.

Mon verdict : (À suivre ….)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.