jeudi 8 juillet 2010

Tom Strong, le retour ...

... Rappelez-vous, avec son numéro 36, Tom Strong tirait sa révérence, Moore avant de quitter le monde des comic-books (du moins ceux d'entre eux qui l'obligeaient à un rythme soutenu), clôturait l'univers qu'il avait créé, connu sous le nom d'America's Best Comics, "en un cercle éternel"

Laissant ainsi la possibilité de nouvelles aventures au super-héros de la science, tout en apportant une fin à  son projet.  


... La nouvelle mini-série Tom Strong and the robots of doom part sous les meilleurs auspices, puisqu'elle réunit d'une part Chris Sprouse, Karl Story, Todd Klein & Carrie Strachan pour la partie artistiques et Peter Hogan pour le scénario ; que des gens qui ont travaillé peu ou prou avec le magicien de Northampton, et qui par la force des choses connaissent déjà l'univers d'ABC.


Ce premier numéro (/ 6), semble par ailleurs, vouloir tenter une connexion avec l'une de mes aventures favorites du protecteur de Millennium City, plutôt topissime, non !?

Fingel Parallax & Suzan Stone
Un autre indice qui augure bien de la suite, c'est de retrouver sur la couverture de ce premier numéro le pentagramme reconnaissable entre tous, qui a accompagné cet univers lorsqu'Alan Moore était au gouvernail.

... Ceci étant dit, savez-vous ce qu'est une parallaxe ?

Eh bien, d'un point de vue (sic) psychologique, c'est une modification de la subjectivité, la différence de perception d'une même réalité. 
On dit d'un sujet qu'il fait une parallaxe lorsqu'il arrive à percevoir une réalité ou un état dans un sens différent, et qu'il parvient à se décentrer de sa propre perception pour construire un nouveau sens de cette même réalité. .... c'est du moins ce que dit madame Wikipedia.

C'est tout pour aujourd'hui, merci de votre attention.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire