dimanche 11 juillet 2010

Terra Obscura

... Souvenez-vous, tout commence dans les numéros 11 & 12 de la série Tom Strong, le héros de la science rencontre Tom Strange, son homologue d'une terre jumelle ...


ABC A to Z Terra Obscura

Après avoir aidé  Doc Strange et le S.M.A.S.H Tom Strong s'en retourne sur Terre.

Tom Strong #12
... Trois années se sont écoulées depuis ces évènements lorsque commence la mini-série intitulée Terra Obscura. Au scénario rien de moins qu' Alan Moore et Peter Hogan (qui reprend ces jours les aventures de Tom Strong), Yannick Paquette (dessin), Karl Story (encrage), John Dell (encrage), Jimmy Palmiotti (encrage), Richard Friend (encrage), Jeromy Cox (couleurs) et Tony Avina (couleurs) se chargent de la partie artistique.
L'éditeur Panini a traduit cette histoire en six parties et c'est à l'occasion de l'achat de ce recueil pour un cadeau que j'ai eu l'envie de la relire.
   
Terra Obscura V.1 #01
... Cette relecture a été un vrai plaisir, outre les magnifiques planches de l'équipe artistique, le scénario est de tout premier ordre. Il met en scène une pléiade de personnages que l'on nous présente de manière fort agréable au travers de cases dynamiques à la narration impeccable. L'équipe du S.M.A.S.H a des membres aux pouvoirs variés : certains tirent ceux-ci de la magie, d'autres d'une boisson chimique, d'autres encore d'une pierre extraterrestre ou bien d'un programme informatique ; en outre, la vie "civile" des personnages n'est pas négligée, loin de là.

Cette aventure est rondement menée, pleine de surprises, de suspense, d'humour et de romantisme. Une belle réussite.


... Dés lors rien ne s'opposait à ce qu'une deuxième mini-série voit le jour (qui n'a pas été traduite en France. C'est Carrie Strachan qui s'occupera des couleurs et j'avais oublié Todd Kelin en charge du lettrage). Si le récit précèdent mettait à l'honneur Diana Adams alias Mlle Masque et Carol Carter, dans celui-ci les projecteurs se braquent plus particulièrement sur Tom Strange et la Princesse Pantha ; alors que se dessine en filigrane le retour du plus puissant des héros de la science .....

L'une des caractéristiques de ces deux mini-séries est sans nul doute une certaine lenteur, du moins en apparence. Certes on prend le temps de camper les personnages, sans en négliger aucun. Mais tant au niveau des dialogues que des cases, c'est plutôt la richesse des informations qui donne ce rythme qu'une dilatation malencontreuse d'un scénario rachitique. Bien au contraire la densité de l'histoire, la diversité psychologique des personnages, leurs interactions, les rebondissements, les trouvailles (par exemple le vaisseau spatial qui se comporte comme une particule quantique) tout cela concours à donner un rythme de lecture, pensé, et optimale.

Terra Obscura V.2 #2
... Peut-être ne le savez-vous pas mais les personnages qui habitent Terra Obscura sont des personnages ayant connus une précédente incarnation dans les années 40/50 sous la bannière de Nedor Comics :


Ainsi dans le recueil traduit par Jérémy Manesse celui-ci adapte l'un des personnages cités pour le public français :

Terra Obscura V.1 #4
Le Captain Future devient alors le Capitaine Flam  qui comme chacun sait est un personnage de dessin animé  japonais adapté d'un personnage de pulps d'Edmond Hamilton nommé, fort justement Captain Future, louable intention et qui tombe sous le sens me direz-vous.
Certes, seulement le Captain Future de Terra Obscura n'est pas le même que celui de Hamilton.

ABC A to Z Terra Obscura
Andrew Bryant est un "autre" Captain Future, édité par Nedor Comics, un super-héros (enfin un héros de la science comme on dit sur Terra Obscura) qui utilise un rayon gamma infra-rouge pour se "transformer" :


Ceci étant dit, la petite confusion ne gène en rien la lecture de la version française. 
D'autre part je recommande conseille bien sûr la  2ième série en V.O puisque l'éditeur Panini a stoppé la traduction de la série Tom Strong, et ne semble pas pour l'instant avoir programmé cette suite de Terra Obscura.   



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire