Accéder au contenu principal

FlashForward S01 E04

L'avenir nous tourmente,
le passé nous retient,
c'est pour ça que le présent nous échappe.

Gustave Flaubert





Black Swan
/ Le Cygne Noir

Le Cygne Noir ou La puissance de l'imprévisible - Nassim Nicholas Taleb

[..] Ce que nous appelons ici "Cygne Noir" (avec un "c" et un "n" majuscules) est un événement qui présente les trois caractéristiques suivantes : premièrement, il s'agit d'une aberration ; de fait, il se situe en dehors du cadre de nos attentes ordinaires, car rien dans le passé n'indique de façon convaincante qu'il ait des chances de se produire. Deuxièmement, son impact est extrêmement fort. Troisièmement en dépit de son statut d'aberration, notre nature humaine nous pousse à élaborer après coup des explications concernant sa survenue, le rendant ainsi explicable et prévisible. [..]
Dans la logique du Cygne Noir, ce que l'on ne sait pas compte beaucoup plus que ce que l'on sait. [..] notre environnement moderne [..] est beaucoup est de plus en plus récursif ("Récursif" signifie ici que le monde dans lequel nous vivons présente un nombre croissant de boucles de retour d'information, qui font que les événements engendrent d'autres événements [..] arbitraires et imprédictible à l'échelle de la planète [..]) [..] dans cet essai (personnel), j'ose affirmer, envers et contre nombre de nos habitudes de pensée, que notre monde est dominé par l'extrême, l'inconnu et le très improbable (improbable selon notre connaissance actuelle) - et pendant ce temps, nous ne cessons de nous livrer à des bavardages inutiles et nous focaliser sur le connu et le répété : D'où la nécessité de prendre l'événement extrême comme point de départ, non de le considérer comme une exception à considérer pour quantité négligeable [..]

Traduction de Christine Rimoldy avec la collaboration de l'auteur - Editions Paris Les Belles Lettres


... Jusqu'à maintenant la série télévisée FlashForward tient ses promesses, les personnages deviennent de plus en plus attachants, les rebondissements sont plutôt bien gérer et surtout chaque épisode réserve sont lot de surprises sans pour cela que ce soit l'overdose.


Reste à voir sur le long terme ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.