Accéder au contenu principal

Nnedi Okorafor en campagne sur Ulule

.... En pleine lecture du roman de Nnedi Okorafor, celui intitulé Qui a peur de la mort ?, publié dans un premier temps dans l'Hexagone par l'éditeur Panini (via feu sa collection « Eclipse ») avec la très belle couverture de  Joey Hifi, puis plus récemment par les éditions ActuSF, sous la toute aussi magnifique couverture de Travis Davids, je m'aperçois que la jeune auteure nigériane-américaine - qui n'a visiblement pas les deux pieds dans le même sabot - vient d'être embauchée par les éditions Marvel pour écrire une mini-série sur la Panthère Noire [Pour en savoir +] alias T'Challa (aka Black Panther) ; que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire, cela dit.
Par contre j'ai pu lire l'histoire courte*, exercice périlleux s'il en est, parue dans le one-shot Venomverse : War Stories #1 qu'elle a écrite.

.... Brillamment secondée par la dessinatrice Tana Ford, et Ian Herring aux couleurs, la jeune scénariste s'en sort très très bien.  L'équipe créative donne, en seulement huit petites pages, tout ce qu'il faut à leur héroïne pour un faire un personnage que l'on a envie de revoir.

Voici quelques pages pour vous donner une idée du travail des unes et des autres :



Un galop d'essai très prometteur pour la suite.  

.... Tout ceci pour dire que les bonnes chose n'arrivant jamais seules, l'auteure fait l'objet d'une souscription en vue de publier un recueil de ses nouvelles, Kabu Kabu, ça se passe sur Ulule, et la campagne vient de commencer....

________________
*Cette histoire, ai-je appris, s'inspire de l’enlèvement il y a 3 ans des lycéennes de Chibok, au Nigeria, par le groupe djihadiste Boko Haram.

Commentaires

  1. Je ne savais pas qu'elle était aussi dans la BD!!! C'est un auteur d'avenir! Je l'aime beaucoup! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est assez récent. Elle a été en quelque sorte parrainée par Ta-Nehisi Coates, un journaliste qui a écrit un essai - Une colère noire - qui a fait un peu de bruit de part et d'autre de l'Atlantique. Lui-même a été recruté par Marvel, car - bientôt - sort un film sur le personnage Black Panther, et l'éditeur étasunien lui a confié d'écrire la série version "comic book". De son côté il a étendu la franchise du personnage si je puis dire, et invité des gens de lettres, principalement des femmes, africaines-américaines, dont Nnedi Okorafor.
      Elle travaille donc sur une mini-série disponible en numérique sur la Panthère Noire ; et j'espère que Marvel va lui confier autre chose.
      Son riche imaginaire mérite d'être aussi lu & connu par les amateurs de BD (même si la BD américaine, si on en croit les ventes & les dernière annulation de titres,est plutôt conservatrice).
      [-_ô]

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'Alignement des équinoxes [Sébastien Raizer]

Vous l'avez sûrement constaté, Maurice G. Dantec n'a pas publié de livres depuis quelques temps. Fort heureusement, pour les amateurs qui ont pris plaisir à lire Les Racines du Mal ou encore Babylon Babies, Sébastien Raizer vient, avec L'Alignement des équinoxes, à la rescousse des lecteurs en manque.
••• Ce roman, d'abord publié à la Série Noire, sous les auspices d'Aurélien Masson, à qui il est par ailleurs dédié, est le premier d'une trilogie, dont la lecture contentera amplement ceux qui ne voudront toutefois pas poursuive l'aventure des tomes suivants.
Néanmoins, le cœur du réacteur qui le propulse, dans lequel on trouve aussi bien Mishima, Philip K.Dick, William S. Burroughs ou encore Robert Anton Wilson, pour ne citer que les plus évidents ; dispose d'une telle puissance diégétique que je ne doute pas le moins du monde que Sagittarius et Minuit à contre-jour, les deux romans qui suivent respectivement L'Alignement des équinoxes, soient tout au…

Porté disparu [Lauren Beukes / Luc Kenoufi]

Extrait du cinquième numéro de la revue numérique de science-fiction Angle Mort, je viens de lire Porté disparu une nouvelle de Lauren Beukes, traduite par Luc Kenoufi.
       Tout en ayant déjà entendu parler de cette autrice sud-africaine, c'est en lisant un numéro anniversaire de l'hebdomadaire anglais 2000 AD, où elle y a écrit une courte histoire autour du personnage de Durham Red, que l'idée m'est venue de me pencher plus sérieusement sur son travail.

Et je n'ai pas été déçu. 

Alors même que l'inspiration de Lauren Beukes, pour la nouvelle dont il est question ici, semble reposer sur une infox (fake news), celle dite de « l'expérience de Standford », menée par Philip Zimbardo. 

       Je ne vais pas ici relater ladite expérience (dont on trouve sur l'Internet, moult descriptions), mais pour le dire rapidement, elle a démontré que tout homme, placé dans certaines situations, peut se transformer en monstre. Ou dit autrement par Thibault Le Texier «l’enf…

Survivors' Club [L. Beukes / D. Halvorsen / R. Kelly] Vertigo

Pensée a priori sur le long terme (ongoing serie) Survivors' Club ne connaitra en définitive que 9 numéros. Écrite par Lauren Beukes et Dale Halvorsen, sur une idée de départ de ce dernier, cette série, estampillée Vertigo, peut se résumer à : « Que sont devenus les protagonistes survivants des films d'horreur des années 1980 ? ».
C'est en regardant l'un des films de la série Chucky que Dale Halvorsen a commencé à réfléchir à ce qui deviendra finalement Survivors' Club. Rien d'étonnant à ce qu'un des personnages fasse justement penser à la célèbre marionnette.
En fait, chacun des personnages du Survivors' Club est une transposition d'un archétype de film d'horreur. Réunis sur un thème tout aussi connoté, la série prend tout son ampleur à partir du quatrième numéro, et s'émancipe, pour le meilleur, de son pitch liminaire. Lequel n'était pas honteux non plus.
Non pas en le reniant, mais en y apportant ce qui est à mes yeux la touche d'or…