Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Calvin & Hobbes 2011

Le Nididées

... Il y a quelques temps déjà, j'ai écrit une courte aventure mettant en scène Tom Strong, personnage créé par Moore & Sprouse, que j'aime bien.
L'ami Zaït a trouvé le temps d'en dessiner le début, c'est ici et (en couleur).

Et pour ceux qui auraient oublié, le Nididées de Géo Trouvetou :

Hercules (Bob Layton)

... Au cours des années 80 Bob Layton a donné au Lion de l'Olympe au moins deux mini-séries, fort sympathiques au demeurant (traduites chez l'éditeur LUG) ....

L'année dernière il est revenu sur le personnage pour une histoire (complétement à part de ce que faisaient Pak et Van Lente) en quatre numéros : on y retrouve Hercules, Robby le robot enregistreur Rigelien et Skyppi le Skrull ; un triumvirat déjà présent dans les aventures des Eighties. Bob Layton avait donné au demi-dieu un caractère qui ressortait clairement de la figure du trickster (le fripon divin) le "joueur de tours". Un personnage qui "représente un combinaison de force, de sagesse, de puérilité et de malice" (Cf. George B. Grinnell) : un violateur magique de tabou(Cf. Laura Makarius) et un créateur de monde ; comme vous le découvrirez dans cette histoire.

Si depuis ses précédentes aventures les années ont passé, son caractère est resté le même ...

Visiblement Bob Layton se fait plaisir en a…

Psychogéographie

Burnham rencontra les architectes de l'Est le soir du lundi 22 décembre au Player's Club [...] (il) y avait là, réunis autour d'une même table, les plus éminents interprètes de ce que Goethe et Schelling appelaient la "musique pétrifiée". Le Diable dans la ville Blanche - Erik Larson
... Contrairement à Erik Larson, je vois plutôt dans la figure de l'architecte un compositeur plutôt qu'un interprète ; ce dernier s'incarnant sans aucun doute  possible dans la figure du marcheur, du promeneur,  du flâneur,.... du psychogéographe.
Et grâce aux éditions lyonnaises Les Moutons Électriques tout un chacun peut dés à présent, et dans la langue de Molière, en apprendre tant et plus sur l'histoire et le modus operandi de ce qu'on appelle la psychogéographie. 
De Daniel Defoe aux Situationnistes, des Surréalistes à Jean-Paul Clébert en passant par Iain Sinclair, Alfred Watkins ou plus brièvement ici, Alan Moore ; Psychogéographie Poétique de l'explorat…

Event Horizon

... Si au début du 19ième siècle, le capitaine John Cleve Symmes tente de faire partager l'idée d'une Terre creuse sans beaucoup de succès auprès des membres du Congrès (il en implantera au moins le thème dans l'imaginaire collectif) ; au seuil du 21ième siècle c'est au tour de l'Espace d'être envisagé selon cette perspective.


Si nous pouvions manipuler à volonté la courbure de l'espace, nous aurions alors un autre moyen intéressant de voyager dans l'espace. Rudy Rucker La Quatrième Dimension

... Les prémices du film, qui partent du début du long-métrage jusqu'au moment où une partie de l'équipage du Lewis et Clark pose le pied sur l'Event Horizon, sont une véritable pierre de Rosette permettant d'en décrypter les arcanes.

... Le premier élément d'importance n'est rien de moins que le nom du vaisseau de sauvetage lui-même : le Lewis & Clark ; limpide référence à la célèbre expédition nord-américaine de 1803, dont l'inspirateur n&#…

Superman versus Hercules

The Ward de John Carpenter

... Avec The Ward, John Carpenter fait comme chacun sait son retour sur le grand écran : dix ans séparent  Ghosts of Mars(que j'aime beaucoup) de The Ward.



Même si ses deux réalisations pour la télévision dans le cadre de l'anthologie Les Maîtres de l'Horreur m'avaient peu enthousiasmé, même si j'ai abandonné bien avant la fin Dark Star (film de 1974 certes, mais que j'ai seulement eu l'occasion de regarder il y a peu de temps), j'attendais avec intérêt son nouveau film The Ward.

Une jeune femme est appréhendée du côté de North Bend (Oregon) vers le milieu des années 60 par deux officiers de police : elle vient de mettre le feu à une maison. Internée dans un hôpital psychiatrique dans une unité dont on ne saura que peu de chose, sinon qu'elle est séparée du reste de l'hôpital.  Dans cette unité se trouvent déjà trois autres jeunes femmes .... et un tueur !

... Si John Carpenter semble n'avoir pas perdu la main, The Ward s'appuie sur un scén…

Cthulhu, HPL & Breccia

... Un extrait du livre LesMythes de Cthulhu d'Alberto Breccia où ce dernier illustre des nouvelles d'Howard Phillips Lovecraft (Rackham).

Voyage dans le temps avec H.-P. Lovecraft (FIN)

... Je n'avais pas d'éducation universitaire - faute de moyens pécuniaires - mais cela ne m'arrêta pas : les lettres érudites d'H.P.L. équivalaient à un cours de culture générale par correspondance. Lovecraft me tenait lieu d'université.  ... Je me procurai une machine à écrire d'occasion, que je posai sur la table de bridge d'occasion, dans ma chambre ; puis je me mis au travail. ... Six semaines après ma sortie du lycée, je vendais ma première nouvelle à Weird Tales. ... Et voilà comment, grâce à H.P. Lovecraft, je trouvai un métier. ... Ce sont tous ces moments-là que je revécus quarante ans plus tard, à la première Convention Mondiale du Fantastique, alors que je m'adressais aux convives du banquet. ... Ce fut également là que mon voyage dans le temps boucla la boucle. Car, quelques minutes plus tard je recevais le "Lifetime Award" de la convention, destiné à récompenser un écrivain pour l'ensemble de son œuvre. C'était un honneur auque…

Voyage dans le temps avec H.-P. Lovecraft (suite..)

... Où il est question d'une décision importante qui orientera la vie de Robert Bloch.

... J'étais un fanatique de Weird Tales. Ma drogue à moi, ce n'était pas le L.S.D. ... c'était H.P.L.... Évidemment, le numéro que j'achetais ne contenait pas toujours une nouvelle de Lovecraft. En vérité, très peu d'histoires écrites de sa plume parurent durant cette période. Mais chaque mois, dans le courrier des lecteurs du magazine, je relevais des références à des histoires publiées avant ma découverte de H.P.L. Malheureusement, les numéros correspondants étaient épuisés.
... Le fait de lire des jugements élogieux sur ces récits introuvables me mettait au supplice. Finalement, n'y tenant plus, torturé par un désir effréné qui ne me laissait pas de répit, je m'installais pour écrire ma première lettre de fan à M. Lovecraft, aux bons soins du magazine. Dans ma lettre, je demandais à l'auteur si, par hasard, il ne pouvait m'indiquer un moyen de me …

Voyage dans le temps avec H.-P. Lovecraft (suite..)

... Suite de ce voyage dans le temps auquel Robert Bloch nous convie .....

... Ces souvenirs remontaient encore plus loin : au milieu des années vingt, à un monde totalement étranger aux jeunes d'aujourd'hui. C'était un monde dans lequel les voyages dans le temps et dans l'espace étaient extrêmement limités ; un monde dans lequel les longs trajets en automobile faisaient figure d'aventures audacieuses, et dans lequel les voyages en train ou en bateau à vapeur étaient des luxes réservés aux riches. C'étaient un monde dans lequel le ronflement d'un "aéroplane" faisait accourir les gens dans la rue, les yeux levés au ciel pour contempler cette nouvelle invention. ... Dans ce monde-là, à cette époque, la plupart d'entre nous ne voyageaient pas. A la place nous lisions. ... Nos lectures nous transportaient dans des contrées lointaines que ni les voitures, ni les trains, les bateaux, ni les avions n'avaient jamais explorées. Un monde dans lequel il…

Voyage dans le temps avec H.-P. Lovecraft

... Un très émouvant, et très intéressant témoignage de Robert Bloch au sujet d'Howard Phillips Lovecraft (extrait du recueil Le démon Noir, éditions Clancier-Guénaud), traduit par Gérard de Chergé
... Voyager dans le temps est une aventure déconcertante. ... Je le sais, parce que je viens d'en faire l'expérience. ... Je me suis récemment trouvé à Providence, Rhode Island, en tant qu'invité d'honneur de la première Convention Mondiale du fantastique. Ce fut, à bien des égards, l'épisode le plus gratifiant - et le plus étrange - de ma vie.

... J'avais eu mon premier contact avec cette ville plus de quarante ans auparavant, à quinze cents kilomètres de distance. En 1933 - je venais alors d'avoir seize ans et je vivais à Milwaukee, dans le Wisconsin - j'écrivis une lettre de fan à H.-P. Lovecraft. La correspondance qui s'ensuivit entre nous, et qui continua jusqu'à sa mort en 1937, fut à l'origine de ma carrière d'écrivain. L'influence …