samedi 9 janvier 2010

Vale - Tudo

... Le combat libre moderne doit certainement son renouveau et son succès actuel à la famille Gracie, famille qui sous l'impulsion de Carlos et de son frère Hélio développa ce que l'on appelle le Gracie Jiu-Jitsu.
Pour en faire la promotion Hélio et son frère organisèrent des rencontres où ils affrontaient des combattants de n'importe quelle discipline.
Nous sommes alors vers la fin des année vingt au Brésil.
Ces rencontres deviendront le "Challenge Gracie".

Hélio Gracie est une véritable légende, poids extrêmement léger (65 kilos environ) il est notamment connu pour avoir affronté un combattant de 95 kilos pendant presque 4 heures.
Il est aussi le père d'une lignée de combattants hors du commun.

... Au début des années 80 Rorion le fils aîné de Hélio s'installe aux Etats-Unis, et pour faire connaître le Gracie Jiu-Jitsu il fait la promotion du "Challenge Gracie" où il offre une prime de 100 000 $ à quiconque le battra (ou l'un de ses frères).
Je vous passe les détails, mais en 1993 le premier tournois UFC (Ultimate Fighting Championship) voit le jour, le "Challenge Gracie" en version XXL.
Il s'agit toujours de l'affrontement de combattants de tous les styles mais cette fois retransmis à la télévision (en pay-per-view).
Les combats se déroulent dans une cage grillagée de forme octogonale, et sans catégorie de poids.

Ce qui m'a le plus impressionné lors de ce premier UFC lorsque je l'ai vu à la télévision, c'est la découverte du Gracie Jiu-Jitsu. Voir Royce Gracie vaincre ses adversaires en les amenant au sol était quelque chose d'inouï.
Aujourd'hui cela semble normal mais avant les Gracie personne n'aurait misé un kopeck sur une victoire par soumission surtout face à des frappeurs pieds/poings. Le travail au sol est en effet l'un des particularités du Gracie Jiu-Jitsu.



Extrait de Fight Club de Chuck Palahniuk (traduction de Freddy Michalski).

Cela ne m'étonnerai pas que Palahniuk ait vu une ou deux rencontres d'UFC avant d'écrire son bouquin.

Bref, pour se faire une idée de ce qu'est aujourd'hui le combat libre voici deux liens :

FIGHTING SOLVES EVERYTHING 01

FIGHTING SOLVES EVERYTHING 02

C'est Pascale Pascarelio et Giv Anquetil qui nous emmènent en Écosse pour suivre des combattants français (ce genre de rencontre est interdite en France).

Une approche assez différente de ce qui se fait d'habitude pour les magazines sportifs ou "à sensations" par deux reporters de l'émission de radio Là-bas si j'y suis.
D'autant que si Pascale Pascarelio est douée d'une empathie certaine elle sait aussi mouiller le chemisier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire