jeudi 4 février 2010

Le poinçonneur invisible

Alan Fletcher

...
Burroughs est un auteur qui m'a disons toujours intimidé dont j'ai longtemps pensé que son univers était très éloigné de ce qui me plaît en littérature.
Autant j'aime les effets, les jeux de langage(s), autant j'ai cependant besoin que l'on me raconte une histoire, et une histoire solide.

Néanmoins quelques lectures récentes ont réorienté ma curiosité du côté de vieux Bill.

Ainsi j'ai décidé de me jeter à l'eau en choisissant sa trilogie La machine molle, Le ticket qui explosa et Nova express puisque je me suis laissé dire qu'il s'agissait de science-fiction ? [o_0]

Je viens de recevoir l'édition Christian Bourgois qui réunit en un seul volume les trois romans. Alors .....

Allons-y !

2 commentaires:

  1. ben disons que Bill, c'était considéré comme de la SF à une époque où, en France, l'on considérait toute littérature parano-psychédélique comme science fictive. Ce qui, personnellement, me convient parfaitement.

    par contre, je ne sais pas trop si la trilogie Machine/Ticket/Nova est un bon point de départ. C'est parfois très très cryptique et surtout ultra-cut-up - avec théorie (invisible) et pratique (explosive).
    Pour commencer, le mieux serait probablement son auto-bio Junky - si tu veux des choses avec une intrigue (légèrement) structurée - et puis (pour, forcement, taper dans le mille) le best seller du vieux Bill, Le Festin Nu. Après, normalement, ça glisse tout seul.
    Mais c'est peut être un conseil de poule mouillée que je te donne... En tout cas, bonne électrocution !

    RépondreSupprimer