Accéder au contenu principal

Nu descendant un escalier



... L'émission Palettes d'Alain Jaubert est vraiment une émission formidable. Par exemple je viens de revoir celle consacrée au tableau de Marcel Duchamp : Nu descendant un escalier

Si celui-ci fait l'objet d'une étude picturale fort ludique (l'aspect ludique est l'un des points fort de l'émission), Alain Jaubert n'oublie pas d'inscrire la toile dans son époque (l'épistémé), et de faire feu de tout bois  quant à son analyse ; ou autrement dit de proposer une véritable leçon de nexialisme ...

NEXIALISME

Le nexialisme est une approche globale, adoptant plusieurs points de vue, et utilisant toutes les branches de la connaissance afin d'obtenir des solutions originales.

Ce terme a été inventé par A. E. Van Vogt.

Cette approche n'a rien d'étonnant si l'on s'intéresse au parcours d'Alain Jaubert tour à tour marin, journaliste scientifique, chroniqueur musical, enseignant ou encore réalisateur de documentaires.

Fusil photographique
Ainsi ce n'est pas seulement la place du nu dans la peinture, ou la représentation du mouvement (où sont cité en images des illustrateurs de bande dessinée) dans la peinture, c'est aussi  Étienne-Jules Marey ou encore Edward Muybridge qui sont évoqués (et leurs travaux sur la décomposition abstraite du mouvement). Ou encore Gaston de Pawlowski et son Voyage au pays de la quatrième dimension.

[..] Ces débuts dans la découverte de la quatrième dimension furent, pour moi, particulièrement pénibles. Ils se trouvaient, en effet, en contradiction directe avec les notions géométriques, pleines de logique et de bon sens, qui m'étaient familières. [..] Dans notre intelligence, il n'y a point, à proprement parler, de musique, de peinture ou de littérature. [..] Il semble difficile, en conséquence, d'avoir une sensation d'art complète si nous négligeons d'examiner le sujet que nous étudions sous toutes ses faces, [...].
... or, parmi les constructions architecturales qui symbolisent le meiux nos idées, rien n'est plus séduisant, plus compliqué cependant, sous son apparente simplicité, que l'établissement d'un escalier. [...]

Voyage au pays de la quatrième dimension
Gaston de Pawlowski Éd. Denoël


Tout cela est dispensé avec humour (qualité qui ne semble pas faire défaut à Marcel Duchamp non plus) et de façon tout à fait intelligible dans un format et sous une forme qui de fait n'autorisent pas l'ennui, elle est pas belle la vie !?

Fantomas ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.