mercredi 29 juin 2016

The Bunker

The Bunker - Tome 1 : Capsule temporelle 
Scénariste : Joshua Hale Fialkov 
Dessinateur et Coloriste : Joe Infurnari 
Traduction : Isabelle Bauthian 
Lettrage : Fred Urek 
Glénat Comics
Prix : 14.95 € 
Alors qu’ils sont en train d’enterrer leur « capsule temporelle » au fond d’un bois, cinq adolescents découvrent un mystérieux bunker métallique enfoui sous la terre ... 

... THE BUNKER développe assez vite une aporie, liée d’ailleurs à l’un des thèmes qu’elle développe à savoir le voyage dans le temps. 
Et tout aussi rapidement j’ai pensé à un film qui met justement en scène ce paradoxe : L’ARMÉE DES DOUZE SINGES de Terry Gilliam (il y a pire "filiation" me direz-vous). 
Décidément tout va très vite dans cette histoire, car les réticences qui commençaient à m’étreindre ce sont évanouies rapidement pour laisser place à de la curiosité. 

Comment Joshua Hale Fialkov allait-il se débrouiller pour surmonter ce que je voyais comme un écueil, sous-entendu d’une façon disons originale (relativement aux autres manières de traiter cette idée de départ), mais aussi comment allaient s’en sortir les protagonistes principaux. Et où cela nous emmènerait-il ? Car l’une des forces de ce premier volume est pour moi, la rapidité (encore, décidément) avec laquelle le scénariste invente des personnages dont la personnalité impose l'envie de me soucier de leur avenir (ce qui est de circonstance). 

Cet intérêt va de pair avec le dessin et (surtout) la mise en couleur de Joe Infurnari, qui matérialise une bien magnifique ambiance. 
À part un petit flottement ressenti lors des premiers flashforwards (ou prolepses), ou du premier flashbacks, THE BUNKER, Capsule temporelle est une très très belle découverte, dont j'attends la suite de pied ferme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire