Accéder au contenu principal

Lenny Zero [Andy Diggle/Jock] Judge Dredd Megazine

Biberonné depuis l'âge de 10 ans à « la plus grande bande dessinée de la galaxie », Andy Diggle se retrouve en l'an 2000 sur le siège de rédacteur en chef du Judge Dredd Megazine, né 13 ans après son prestigieux grand frère [Pour en savoir +]. Et c'est justement à cause d'un anniversaire que Lenny Zero y fit ses premières armes.

.... En l'an 2000 Rebellion Developments, entreprise de développement de jeux vidéo achète les magazines 2000AD et Judge Dredd Megazine à l'éditeur Fleetway, Andy Diggle est alors editor (rédacteur en chef) du second.
Cette année-là, le mensuel Judge Dredd Megazine fête son dixième anniversaire et, malgré le rachat par Rebellion Development, le budget est encore serré, mais Diggle veut néanmoins marquer le coup.
La couverture dessinée par Frank Miller destinée au Meg 173

Et ce sera au travers d'une couverture, commandée à une vedette du Neuvième art : Frank Miller.
Entre temps, Andy Diggle est devenu editor de l'hebdomadaire 2000AD, et David Bishop, dont il a été l'assistant-editor pour Judge Dredd Megazine, en est devenu l'editor. Et c'est Bishop qui recevra la couverture dessinée par Miller pour le magazine anniversaire (le n°173).

Bishop, et le scénariste John Wagner présent à ce moment-là, décideront de ne pas la publier (pour le dire de façon diplomatique, pour divergences artistiques) et feront appel à l'artiste Siku pour qu'il en dessine une autre (ci-contre). 

Mais quel rapport avec Lenny Zero, me direz-vous ?

.... Eh bien comme je l'ai dit, la trésorerie du mensuel ne permettait pas de faire de folies, et pour équilibrer son budget, suite à l'achat de la couverture à Miller, Diggle avait calculé qu'il devait écrire une histoire de 10 pages .... pour rien.
Extraits du carnet de croquis de Jock

Problème supplémentaire, à l'époque un règlement interne ne permettait pas à un editor de 2000AD ou de Judge Dredd Megazine, d'écrire pour le magazine qu'il supervisait. Mais Diggle, qui brûlait de devenir scénariste passa outre. 

Toutefois, peu sûr de lui, il demanda l'avis de Steve MacManus (ancien editor de 2000AD) et à John Wagner scénariste qu'on ne présente plus, en cachant l'identité du scénariste. Après que les deux professionnels aient dit tout le bien qu'ils pensaient de son scénario et de ses dialogues, Andy Diggle prit contact avec le dessinateur Eduardo Risso, dont le Jonny Double écrit par Brian Azzarello partage plus d'un point commun avec son propre scénario (en plus de la proximité onomastique : Jonny Double/Lenny Zero), qui refusa.

Son deuxième choix fut le bon.     

Jock, encore jeune dessinateur y livre ce qui est pour moi sa meilleure prestation. Rien dans toute sa formidable carrière n'égale à mon avis, pour l'instant, ses épisodes de Lenny Zero

Le transfert d'Andy Diggle au poste d'editor de l'hedbdomadaire 2000AD en juillet 2000, permit de publier dans le Judge Dredd Megazine 3.68 (août 2000) cette aventure, sans enfreindre le règlement intérieur alors en vigueur. 
Dix pages d'action qui sont aussi, au demeurant, un excellent point d'entrée dans l'univers du Judge Dredd et de Mega-City One ; comme nous le verrons dans le prochain épisode consacré à Lenny Zero


(À suivre ......)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.