mardi 21 décembre 2010

The First Men in The Moon

I was the first man on in the Moon
... Encore une belle réussite de la télévision britannique, The First Men in the Moon est un très très bon téléfilm. Basé sur le roman de Wells, il reprend peu ou prou (forcément) le scénario de la version cinématographie de 1964 en l'élaguant quelque peu. Mark Gatliss campe un Cavor beaucoup moins exubérant que son homologue de 1964, et fort attachant.

Le professeur Cavor
Rien n'est laissé au hasard, ainsi lors de la démonstration de la Cavorite, je me disais "Mais le pinceau, il devrait s'envoler ... et whoosh ! Le voilà qu'il s'envole"". 
J'ai beaucoup aimé aussi le jeu de miroir avec la pomme (celle de Newton bien entendu), lorsque Cavor a l'idée de son module. Le dispositif narratif renvoie bien sûr à Georges Méliès, et si Cavor emporte les œuvres de Shakespeare, il lit forcément La Tempête, dont certains pensent qu'elle était une pièce de propagande pour "pousser la cause de l'exploration, de la colonisation et de la cartographie". Il y a ici ou là quelques clins d'œil mais qui ne sont en aucun cas nécessaires au plaisir immédiat que l'on prend à regarder nos deux astronautes édouardiens.  


L'ambiance sur la Lune, l'atmosphère de ces séquences m'a rappelé  avec un certain plaisir je dois dire, l'émission Bonne nuit les petits avec Nounours & Pimprenelle, dépaysement assuré.

Les Sélénites sont plutôt réussis ..

Sélénites:


Bref un moment fort divertissant, et alors même que j'ai préféré la conclusion du film de Nathan Juran au sujet des Sélénites, le film de Mark Gatiss réussit une séquence particulièrement émouvante avec l'alunissage d'Apollo 11 et cette famille qui le regarde à la télévision, et l'expression du jeune garçon.

FIN:

On peut lire également ici un autre billet sur le film.


1 commentaire:

  1. Quand on pense que la première adaptation était de Méliès... Depuis, le cinéma français n'a fait que régresser.

    RépondreSupprimer