jeudi 30 décembre 2010

Orphée aux étoiles

... Jean-Daniel Brèque a consacré à Poul Anderson un bien bel essai. Relativement court, un peu plus de 200 pages mais particulièrement dense et surtout, bien écrit. Orphée aux étoiles propose de retracer la biographie d'Anderson, d'analyser plusieurs de ses ouvrages, fournit une bibliographie commentée, et tout cela sous l'autorité de l'un de ses traducteurs.
Cependant Orphée aux étoiles nous offre aussi un panorama de la science-fiction des années 50 jusqu'au début du XXIième siècle au travers du travail d'écrivain de Poul Anderson : Extraits d'entretiens, anecdotes qui nous apprennent par exemple d'où vient l'expression hard science, ou celle à propos d'une nouvelle probablement écrite à partir d'une illustration (pratique qui avait déjà cours du temps d'Hugo Gernsback notamment dans le cadre de concours de nouvelles). On apprend aussi l'influence qu'a eu Poul Anderson sur quelqu'un comme Michael Moorcock, bref la petite et la grande histoire de la SF en seulement 238 pages !

Et si pour moi Poul Anderson est un auteur dont j'apprécie tout particulièrement le pendant de son œuvre qui traite de science-faërie, son champ d'action est bien entendu beaucoup  plus vaste.



... Or donc puisqu'il faut conclure, laissez-moi vous proposer  l'introduction au recueil Trois cœurs, trois lions justement publié sous la direction de Jean-Daniel Brèque, qui signe aussi la traduction ou revisite celle déjà publiée (étonnant non!?).


4 commentaires:

  1. A propos d'histoires écrites à partir d'une illustration, la nouvelle d'Hemingway, les tueurs, serait inspirée de la célèbre toile d'Edward Hooper, Nighthawks, comme quoi, cette pratique n'est pas spécifique aux romanciers de SF...
    Les Moutons électriques sont décidément un éditeur à suivre.

    RépondreSupprimer
  2. JE SENS que je vais dénicher ces putains de trucs, ou je vais tout faire pour, artemus, merci d' exister

    RépondreSupprimer
  3. Pour pinailler une dernière fois cette année, Trois cœurs, trois lions, n'est pas un recueil, terme réservé à une collection de textes, mais un roman complet.

    RépondreSupprimer
  4. @ : Cela ne m'étonne pas d'Hemingway, (l'un de mes auteurs favoris en passant).

    @ : Midnighter : Merci, mais pour le coup c'est Poul Anderson et Jean-Daniel Brèque qu'il faut remercier. [-_ô]

    @ : Manticore : Certes Trois cœurs, Trois Lions est un roman mais c'est aussi le titre du recueil où est il est publié (du moins en France) avec, Deux regrets c'est-à-dire deux nouvelles : L'Auberge hors du temps et La Ballade des perdants.

    Sinon merci à tous ceux qui ont pris le temps de passer lire ce blog, et à tous ceux qui prennent le temps de laisser un mot, ou deux.

    À l'année prochaine

    RépondreSupprimer