Accéder au contenu principal

Outcasts 01 à 03/08

... Obligés de quitter la Terre pour des raisons nébuleuses (catastrophe(s) écologique(s) + guerre(s) ?) quelques rares survivants s'installent sur la planète Carpathia après un voyage d'une durée de 5 ans.


Si les raisons qui ont provoqué le départ de la Terre ne sont pas clairement expliquées dans les trois premiers épisodes, le nom de la planète d'accueil ne laisse pas de doute sur l'insouciance dont ont fait preuve les Terriens .... avant qu'il ne soit trop tard.
Caprathia est le nom du premier bateau qui s'est porté au secours du Titanic, et a recueilli les survivants. Ainsi il est aisé de faire un parallèle entre la Terre et le Titanic, dont l'inconscient collectif véhicule la légende qu'il était alors considéré comme insubmersible et dont le confort était tel que les passagers n'auraient pas senti le choc avec l'iceberg .. avant qu'il ne soit trop tard.


... En outre, il me parait indéniable que la série télévisée Outcasts reproduit l'installation des colons Européens sur ce qui deviendra le territoire des U.S.A. Ainsi l'opposition Wilderness/Civilisation (pour plus de développement concernant la Wilderness & le Settlement voir mes billets sur Hulk) saute-t-elle aux yeux, par exemple les colons s'installent non pas dans une ville mais dans un fort (settlement), Forthaven, ils ont un corps d'explorateurs, etc ... 

Et si les natifs semble faire défaut sur cette planète, qu'à cela ne tienne les rescapés Terrien en créeront ; offrant encore aux téléspectateurs un nouvel indice en cela que ceux-ci deviendront à l'instar des Indiens de parfaits bouc-émissaires. Par ailleurs dés le premier épisode la Frontière (composante essentielle au concept de Wilderness) apparait indubitablement comme un paramètre fondamental de la série. 


... Jacques Lacan a affirmé que l'inconscient est structuré comme un langage, à regarder Outcasts il me semble qu'il doit aussi ressembler à une caserne, aumônier compris. Cependant l'espoir est permis puisque en l'état de mon avancement dans la première saison il semble se dessiner une hiérarchie d'organisation plutôt que de pouvoir, un embryon plus exactement.

Sera-t-il viable ? Le pire est à craindre vu les événements et l'ambiance générale. Des événements & une ambiance qui fait d'Outcasts, de mon point de vue, une série particulièrement très anxiogène.    

Vous voilà prévenus !   

(À suivre... ?)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.