Accéder au contenu principal

R.E.B.E.L.S

... Vril Dox (connu également sous le nom de Brainiac 2) est un extraterrestre, fondateur d'une police interplanétaire nommée L.E.G.I.O.N (c'est-à-dire Licensed Extra-Governmental Interstellar Operative Network) qui vient d'être dépossédé de sa création.

... Au départ j'avais l'intention de mettre un joli cosplay comme sujet du jour, mais hier j'ai commencé de lire quelques numéros de la série R.E.B.E.L.S, sans a priori particuliers. Et là sans mentir je me suis lu avec un bel enthousiasme  les quelques numéros que j'avais mis de côté ...

R.E.B.E.L.S voit donc Vril Dox venir sur Terre dans un premier temps puis repartir dans l'espace dans le but de se constituer une équipe afin de reprendre le commandement de L.E.G.I.O.N


Tony Bedard réussit un joli coup de maître avec cette série, chaque épisode apporte son lots d'aventures, de surprises, son personnage principal Vril Dox est loin d'être quelqu'un de très recommandable (du moins d'après les quelques épisodes que j'ai lus), et le recrutement ne se passe pas sans heurt.
D'autant qu'il y a un pacson de types qui lui en veulent, en plus de ses nouveaux ennemis. Ce qui nous offre le plaisirs de combats homériques et de dialogues plutôt savoureux.
D'autre part se situant dans l'espace nous rencontrons différentes races d'extraterrestres qui sont autant de surprises. De ce côté là Andy Clarke assure joliment (pour le reste aussi d'ailleurs).

Pour en revenir aux scénarios, Tony Bedard fait preuve de beaucoup d'astuce, par exemple lors du n°1 quelqu'un lui fait parvenir un message du futur par l'intermédiaire de Supergirl (qui n'est pas au courant), celle-ci réagira à un mot clef et gravera sur un DVD avec sa vision calorifique ledit message. Plutôt ingénieux je trouve !


... Je dirai pour conclure que j'ai pris beaucoup de plaisir en lisant les débuts de R.E.B.E.L.S, une série qui devrait être traduite en français, et qui a beaucoup de points communs me semble-t-il avec ce que font Abnett & Lanning chez Marvel sur les séries cosmiques. 
Vu le succès que rencontre ces séries (disponibles chez PANINI dans le Marvel Universe) il y peut-être un bon coup à faire du côté du cosmique  DC pour un éditeur. En tout cas en ce qui me concerne, je poursuis l'aventure avec Vril Dox ...  

Et vous ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.