jeudi 26 novembre 2009

Le ronin

(^-^)

... Je cultive comme tout un chacun un jardin secret et tout aussi modestement une fascination pour la science du particulier et les lois qui gouvernent les exceptions ; et j'ai à ce titre un attachement singulier pour la figure du ronin.

... Le ronin est comme vous le savez probablement, un samouraï qui a rompu avec la tradition du vassal.


Selon le code féodal, le guerrier n'était pas autorisé à penser librement, ni à agir selon sa propre volonté.

S'il a parfois été forcé par les circonstances de conquérir son indépendance, le ronin n'en reste pas moins plus volontiers enclin à accepter les idées et les technologies nouvelles. (^_-)

Guidé par un code personnel d'adaptabilité, d'autonomie et d'excellence, le ronin embrasse par la force des choses certes, mais aussi par goût, une vie fondée sur le changement rapide. (*v")



Si ronin signifie "samouraï sans maître" le mot est dés le VIIIe siècle également traduit par "celui qui part".




Le ronin est un samouraï qui abandonne le service de son seigneur et quitte son clan pour mener seul sa destiné. Il est une cheville carrée dans une époque peuplée de trous ronds.


Il est un précurseur à plus d'un titre, notamment en ce sens qu'il expérimente le principe dit de Werner Heisenberg qui suggère "qu'il existe une limite à la détermination objective" et teste quelquefois à son corps défendant il est vrai, la théorie de la relativité d'Albert Einstein qui sous-entend que la réalité dépend du point de vue.

\(^_^)/

Car "le ronin" a bien compris que si personne ne peut diriger le vent, on peut toujours ajuster ses voiles.


Vous avez remarqué mes quelques binettes japonaises du meilleur goût, j'espère (.-°)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire