jeudi 8 décembre 2016

Je, François Villon t.01 (Jean Teulé/Luigi Critone)

Son père pendu, sa mère enterrée vivante, François Villon connaît les pires atrocités de la vie dès son plus jeune âge. Recueilli par le chanoine de Saint-Benoît, il est envoyé dans le meilleur collège de Paris. Mais à ses études, il préfère la poésie, l'hypocras et la fornication.





Mais où sont les neiges d'antan (entre rap & « Mai 68 ») ? 

…. Luigi Critone dans ce premier tome (sur 3) dépeint un Moyen Âge âpre, où il ne fait guère bon vivre ; même vu au travers de notre vingt-et-unième siècle pourtant sérieuse troublé. 
Heureusement, François Villon – qui a pourtant rencontré très tôt les « taxis de la réalité absolue » - est un sacré numéro. 
Un genre de rappeur (mais plein de reproches) situationniste qui rime sa vie et n’hésite pas à jouer (donc) un « Mai 68 » avant l’heure (et bien plus court). 

.... Sans véritable enjeu dramatique, Luigi Critone (et Jean Teulé, l’auteur du roman dont il s’inspire) réussit pourtant à captiver grâce à un récit extrêmement revigorant (et qui n’oublie pas de faire travailler la rétine) ; une tranche de vie et rien d’autre. 

Mais quelle vie ! 

 (À suivre ...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire