Accéder au contenu principal

Marvel Universe n° 26

... C'est toujours un sommaire réussi que nous propose le bimestriel MARVEL UNIVERSE sous l'égide des deux compères Andy Lanning & Dan Abnett. 


 
... Les nouveaux Gardiens de la Galaxie dignes successeurs de la précédente équipe, à laquelle Abnett & Lanning ont su rendre hommage, poursuivent leurs captivantes aventures ; artistiquement proposées avec talent par Walker, Olazaba & Quintana. Dans les deux épisodes de la revue la présence de Lovecraft est palpable me semble-t-il, et la complicité des lecteurs cinéphiles est amicalement invoquée sans parasiter l'histoire à proprement dit. Bravo !

Les Gardiens de la galaxie 1ere "mouture"
Suit une sympathique aventure des Inhumains, qui ne semble être qu'un prélude.

L'un des aspects les plus réjouissants du versant cosmique de l'univers Marvel que chapeaute notre duo, est qu'il ne néglige pas l'angle politique des affrontements cosmiques qu'il met en scène.

THÉORIE


                                                                                     
Vous l'aviez probablement déjà décelé, mais en ce qui me concerne c'est en réécoutant l'émission 2000 ans d'histoire consacrée à Sparte que l'idée m'est venue.     
Le peuple des Inhumains partage plusieurs points communs avec Sparte, dont cette population d'esclaves qui se nomment à Sparte Hilotes et primitifs alpha à Attilan. Ou encore cet eugénisme spartiate que l'on retrouve "inversé" chez les Inhumains avec les brumes tératogènes.                                                                  

... Or donc, laissons les spartiates Inhumains pour évoquer l'aventure de la Garde Impériale qui au demeurant met en scène les Starjammers, célèbrent pirates de l'espace créés par Chris Claremont & Dave Cockrum, qui dans cet épisode auront fort à faire avec un léviathan de l'espace magnifiquement dessiné par Kevin Walker.

Dave Cockrum et les Futurians


... Pour terminer deux aventures de Nova complètent ce sommaire avec le retour d'un personnage que j'aime beaucoup, bien que je ne puisse m'enorgueillir que d'une seule rencontre : à l'occasion de la lecture de la revue Nova des éditions LUG ....


Mais qui est ce puissant personnage ?

Laissons la parole au Condor :

Cliquez
... L'arrivée de Darkhawk & Nova dans l'Abîme cette déchirure spatio-temporelle, a semble-t-il la propriété de fabriquer des synchronicités jusque dans notre propre continuum. Ainsi l'équipe qui se constitue dans ces deux épisodes n'est pas sans me rappeler celle des Vengeurs dans Avengers Forever, série que je suis justement en train de (re)lire.  


"Les lois naturelles de l'univers sont suspendues au sein de l'Abîme." déclare le Sphinx à un moment donné, mais ces lois naturelles de l'univers d'où viennent-elles ?
Je ne suis pas le seul à me heurter à ce mur cognitif, Etienne Klein aussi au micro de La tête au carré



Bref, vous l'avez compris le sommaire de la revue MARVEL UNIVERSE propose un sommaire divertissant et singulièrement exaltant.


Remerciements à Joe Satriani pour l'illustration musicale de ce billet avec son titre : Surfig With the Alien.

Commentaires

  1. Y avait le Silver Surfer en couverture du disque, je crois ?
    Marvel Universe est l'une des meilleures revues Panini du moment.

    RépondreSupprimer
  2. Exact, il y avait bien un dessin de Silver Surfer sur le disque de Joe Satriani : Surfing With The Alien.

    RépondreSupprimer
  3. Oui ami Zaït, comme l'affirme le Surfer lui-même il y a bien un Surfer d'Argent sur la pochette de l'album de Joe; ce qui n' a rien d'étonnant puisque j'essaie, modestement certes, de faire des "billets conceptuels" [-_ô], qu'on se le dise !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.