Accéder au contenu principal

Section Zero

... Trois numéros seulement, une rapide disparition pour une série bien sympathique qui mêlait pour ce que j'en ai lu une organisation peu différente du B.P.R.D de Mike Mignola, et une première aventure assez proche de celles que vit Nick Cutter - ce qui n'a rien d'étonnant lorsqu'un membre de l'équipe de terrain s'appelle Challenger.


  Le tout sur fond de conspiration et de légendes urbaines.
 
Dans le prologue que je vous proposerai en français demain, il apparaît que l'organisation Section Zero a connu différents membres au cours du temps. Dans les trois épisodes qui nous intéressent ici il y a le docteur Titania Challenger une scientifique doté de capacités de gymnaste dirait-on, Sam Wildman une sorte de dur-à-cuir équipé d'une épée magique (?), Tesla semble être un extraterrestre, Thom Talesi un adolescent qui peut se transformer partiellement en insecte, Sargasso genre de créature échappée du Lac Noir et enfin A.J. Keeler patron de la Section Zero.
Dans ces trois numéros on fait également connaissance avec une équipe de para-militaires les Ghost Soldiers.

Je ne vous cache pas qu'en si peu de numéros les auteurs, Karl Kesel & Tom Grummett qui travaillent de concert le scénario et le dessin, posent plus de questions qu'ils ne résolvent d'intrigues. La disparition, prématurée à mon gout, de cette série est d'autant plus regrettable qu'en plus d'offrir un beau début d'histoire , ces  trois numéros offraient un  joli travail de lettrage et une belle mise en valeur grâce à des couvertures attractives.
Couvertures, dont je vous propose ce qui aurait dû être la quatrième de la série ...


Pour terminer, alors que certaines séries du label ont trouvé à s'épanouir ailleurs après la disparition de Gorilla Comics (Tellos, Empire ou encore récemment SUPERSTAR as seen on Tv !) Section Zero n'a pas eu cette chance. Dommage.

Commentaires

  1. Effectivement. Le preview proposé dans comic box promettait pas mal.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.