Accéder au contenu principal

Tarzan - détective de la jungle (06)

... Pendant ce temps, Teeka souffrait et saignait de toutes les blessures que lui avait infligées le cruel Toog dans ses vains efforts pour la soumettre. Toog aussi était défiguré et mutilé ; mais il s'accrochait à sa prise avec un féroce entêtement.

... Il continua de se frayer un chemin à travers la jungle en direction du territoire de sa propre tribu. Il espérait que le roi aurait oublié sa trahison. De toutes manière, tout valait mieux que de supporter plus longtemps la compagnie de cette effrayante guenon. Il avait aussi le désir de faire admirer sa captive à ses congénères. Peut-être même pourrait-il en faire présent au roi, en échange du pardon.

... Il aperçut enfin deux mâles qui cherchaient leur nourriture dans un bosquet magnifique, chaos d'arbres et de rochers imposants à demi enfouis dans un limon fertile, témoins muets du temps révolu où de puissants glaciers s'étalaient lentement là où maintenant un soleil torride brûlait la jungle tropicale.


... Les deux mâles levèrent les yeux et découvrirent leurs crocs de combat en voyant Toog apparaître. Celui-ci reconnu deux de ses amis : "C'est Toog," cria-t-il. "Toog est revenu avec une nouvelle compagne."

... Les grands singes attendirent qu'il s'approchât. Teeka tourna la tête vers eux en leur montrant les crocs. Elle n'était pas jolie à voir et pourtant, malgré le sang et la haine qui déformaient son visage, ils se rendirent compte qu'elle devait être belle, et ils envièrent Toog. Hélas, ils ne connaissaient pas Teeka !

... Ils étaient à peine accroupis qu'un petit singe à longue queue et aux moustaches grises arriva au-dessus d'eux en bondissant. Très excité, il s'arrêta sur l'extrémité d'une branche.

... - "Voilà deux mâles étrangers qui arrivent," cria-t-il. "L'un est Mangani, l'autre un affreux singe sans poil sur le corps. Ils suivent la trace de Toog. Je les ai vus !"

... Les grands singes tournèrent les yeux vers la piste, par où était arrivé Toog. Puis il se regardèrent : "Venez," dit l'aîné des amis de Toog. "Nous allons les attendre dans les épais buissons qui bordent la clairière."

... Se détournant, il pataugea à travers l'espace découvert et les autres le suivirent. Le petit singe dansait de joie. Son principale divertissement dans la vie était de provoquer des rencontres sanglantes entre les habitants les plus puissants de la forêt, pour ensuite s'asseoir en sécurité sur une branche et assister au combat. Il était assoiffé de sang ... à condition, bien sûr que ce fût le sang des autres.

... Les grands singes se dissimulèrent dans les taillis le long de la piste qu'allaient emprunter les deux étrangers. Teeka frémissait d'excitation. Elle avait entendu ce qu'avait dit Manu et elle savait que le singe imberbe devait être Tarzan tandis que l'autre était assurément son Taug. Elle n'avait jamais espéré, même sans ses espoirs les plus fous, un secours de la sorte. Sa seule pensée avait été de s'échapper et de retrouver le chemin de la tribu de Kerchak.


... Lorsque Taug et Tarzan eurent atteint le bosquet où Toog avait rencontré ses amis, l'odeur devint si forte que tous deux surent que leur gibier était proche. Ils avancèrent donc en redoublant de prudence car ils espéreraient surprendre le voleur par derrière et tomber sur lui avant qu'il se soit aperçu de leur présence. Ils ne savaient pas qu'un petit singe moustachu l'avait déjà prévenu, ni que trois paires d'yeux sauvages épiaient leurs moindres gestes et attendaient le moment où ils seraient à portée des griffes et des mâchoires impitoyables.

À suivre ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.