Accéder au contenu principal

Cosplay & Préhistoire


[..] un anthropologue américain de l'université de Chicago, Lawrence Keeley, a consacré un livre très sérieux à la question de ces "guerres préhistoriques*".
" Les raids de faibles envergures ou les embuscades y constituent les formes de combat les plus usitées, écrit l'auteur. Ces méthodes requéraient la présence d'une poignée d'hommes parvenant à se glisser comme des serpents à l'intérieur du territoire de l'adversaire." Il ajoute : "Les tactiques, les objectifs et pratiques de la guerre primitive survivent de nos jours sous la forme de guerres dites de guérilla." Ces "bandes constituées de volontaires légèrement armés, privilégiant les raids éclairs et les embuscades comptent essentiellement sur leur mobilité, l'excellence de leurs informations et leur connaissances du terrain pour exploiter les avantages conférés par la ruse et la surprise".
Relisons bien : volontaires, faiblement armés, mobilité, excellence des informations, connaissances du terrain, ruse et surprise. Autant de caractéristiques que l'on retrouve chez les forces spéciales d'aujourd'hui. [......]

*Les guerres préhistoriques, Lawrence H. Keeley
Tempus, Perrin 2009

Extrait du magazine GUERRES & HISTOIRE n° 1 (SCIENCE & VIE)

Et maintenant musique ...


Évelyne Gallet : Infidèle

Commentaires

  1. Bouquin très intéressant, mais qui déborde de son titre : il s'agit plus généralement de "guerre primitive", dans des sociétés faiblement organisées. Ça couvre aussi bien le néolithique de l'ancien monde que les indiens des plaines en Amérique ou les Papous.

    Et où l'on découvre que les sociétés industrialisées n'ont pas le monopole du génocide : rayer de la carte un village de 200 âmes, s'il est porteur d'une culture, d'une langue, s'il constitue un peuple en soi, c'est déjà un génocide.

    à méditer.

    RépondreSupprimer
  2. Blogger ayant rencontré quelques aléas en ce vendredi 13, les précisions apportées par le maestro Nikolavitch ont disparu. Dommage !

    RépondreSupprimer
  3. Entre son dernier message de la War Zone et ses commentaires ici, il serait pas victime d'un complot, Nikolavitch ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blade Runner (vu par Philippe Manœuvre)

Après vous avoir proposé Star Wars vu par le Journal de Spiroude 1977 (ou du moins d'un des numéro de cette année-là), c'est au tour de Blade Runner vu par Philippe Manœuvre en 1982 dans les pages de la revue Métal Hurlant. Il va de soit qu'avec un titre tel que : "C'est Dick qu'on assassine" le propos de l'article ne fait pas de doute. Pour rappel, le film est sorti en France le 15 septembre 1982, Métal Hurlant au début de ce même mois de 82.

Bonne lecture.







The Words

...The Words (Les Mots) est un film qui avait tout pour me séduire : le roman en tant qu'élément principal, des acteurs que j'aime bien ; Dennis Quaid, Jeremy Irons, J. K. Simmons et Bradley Cooper. Éléments supplémentaire l'histoire se révèle être une histoire dans l'hisitoire. Ou plus exactement un roman à propos de l'écriture d'un roman, écrit par un autre ; entre fiction et réalité. 

Je m'explique.

Clay Hammon fait une lecture public de son dernier livre The Words dans lequel un jeune auteur, Rory Jansen, en mal de reconnaissance tente vaille que vaille de placer son roman chez différents éditeurs. Cet homme vit avec une très belle jeune femme et il est entouré d'une famille aimante. Finalement il va se construire une vie somme toute agréable mais loin de ce qu'il envisageait. Au cours de sa lune de miel, à Paris, son épouse va lui offrir une vieille serviette en cuir découverte chez un antiquaire, pour dit-elle qu'il y mette son manuscrit. Ca…

Lisa Lyon

.. Lisa Lyon la sculpturale culturiste des années 80 pose pour vous ....





Quelques photographies supplémentaires ici, réservées à un public majeur.