dimanche 29 mai 2011

Flex mentallo & la Magie du Chaos

La Pop Magic ! c'est la Magie ! pour le Peuple. La Pop Magic ! c'est la Magie ! Nue. La Pop Magic ! lève les Sept voiles et nous montre les tétons de l'Infini.


... Le billet précédant le billet précédent se terminait avec une illustration extraite de la dernière page du Batman n° 678 où réapparaissait le Batman de Zur-En-Arrh, le superman de la planète X (Batman #113 - 1958), une incarnation qui illustre mon propos : celui de la multiplicité des références que tisse Grant Morrison dans ses histoires, une singularité en lien avec la Magie du Chaos.


Outre ramener tout un pan de l'univers de DC Comics d'une manière particulièrement brillante, ce Batman (celui de Zur-En-Arrh) est me semble-t-il, de la façon dont Morrison le réintègre dans la continuité une référence indubitable au Captain Marvel (de Fawcett) où la "formule magique" Zur-En-Arrh se substitue au Shazam, mais aussi compte tenu des circonstances ayant conduit à la création de ce Batman, au Marvelman d'Alan Moore et au docteur Emile Gargunza (chez Morrison c'est le docteur Hurt).

Remarquons dés à présent que ces trois personnages : Captain MarvelMarvelman & Flex Mentallo ont connu tous trois des déboires dans notre réalité.


Si Zu-En-Arrh est une formule magique (ce qui ne fait aucun doute dans mon esprit), je ne suis pas loin de penser qu'il s'agit de la langue que l'on appelle l'Ouranien barbare.

L'Ouranien barbare

L'Ouranien barbare est une langue magique utilisée au sein des magiciens du Chaos et destinée à servir à la réalisation d'œuvres magiques. Son but est d'agir  en tant qu'outil de distraction pour l'esprit conscient afin de permettre au magicien de communiquer directement avec son inconscient. (Source)

Relisez vos Batman à la lumière de cette proposition et voyez par vous-même.

Grant Morrison
... L'omniprésence de la magie au cœur de l'œuvre du scénariste n'a rien d'un mystère, il a d'ailleurs rédigé un manifeste sur le sujet intitulé POP MAGIC ! (publié dans le  Book of Lies : The Disinformation Guide to Magick and Occult de Richard Metzger).

La conscience magique est une façon particulière de percevoir et d'interagir avec le monde. 
mon expérience personnelle de cet état correspond à un "déclic mental", un sentiment de certitude absolue accompagnée d'une modification des perceptions conférant au échanges avec la réalité une qualité numineuse, étrange, une coloration onirique.
La conscience magique est une manière de vivre et d'interagir avec son environnement avec une conscience accrue, semblable quant à ses effets à certaines drogues chamaniques, à la méthode paranoïa-critique de Salvador Dali, aux expériences de mort imminente, etc. 
Il semble que de nombreuses capacités latentes, telles que la précognition ou la télépathie tendent à se réveiller durant les phases de conscience magique. C'est l'état dans lequel les feuilles de thé sont décryptées, les malédictions sont lancées, les objectifs atteints et les poèmes écrits.

Pop Magic - Grant Morrison (Source de la traduction)
Dés l'âge de 19 ans Grant Morrison s'intéresse à cet aspect de notre culture : c'est une publicité au dos d'un magazine intitulé Prediction qui oriente le jeune Grant vers The lamp of Thoth où des gens comme Phil Hine, Ray Sherwin ou encore Peter Caroll écrivent. (Toute ressemblance avec ce qui arrive à Flex Mentallo n'est pas fortuit).

Peter Caroll donc qui sera entre autre à l'origine de ce qu'on appelle la Magie du Chaos.


La Magie du chaos est un système magique postmoderne, non dénué d'humour, capable d'honorer une statue de Mickey Mouse, aussi bien que celle du Christ ou de Vishnou, et s'appuyant sur la mécanique quantique. (Source)


Rémi Sussan quant à lui en donne cette définition :

La Chaos Magik utilise les thèmes déconstructionnistes de Jacques Derrida, l'intérêt pour le hasard de John Cage et du minimalisme, et l'humour de Dada afin de créer des espaces rituels pour les actes magiques. Voir dans la Chaos Magick une reformulation de la magie traditionnelle serait inexacte. La Chaos Magick est un phénomène nouveau, une tentative de déconstruction des structures de croyance, afin de libérer l'énergie prisonnière de ces croyances, et altérer radicalement le flux quantique. La Chaos magick est un assaut contre les structures normatives de la croyance, une attaque contre le statu quo de l'esprit, une guerre contre les visions frileuse de la conscience. [..] les chaoïstes adoptent la méta-croyance selon laquelle la croyance est un outil à utiliser en vue d'un résultat, et non une fin en elle-même.


POP MAGIC !

"J'ai passé 25 ans de ma vie à pratiquer la magie parce que je ne croyais pas Aleister Crowley qui disait qu'un démon apparaitrai si j'effectuais certaines opérations. Et quand je les ai faites pour prouver qu'il avait tort, un putain de démon est apparu."

"Pour moi, (la magie du Chaos) est une magie punk, parce qu'on y a retiré tous ces trucs (les Sephiroth, la magie énochienne) qui n'avaient aucun sens pour moi [..]"

Alors quant la Magie du Chaos est apparue en disant au lieu de conjurer Hermès, vous pouvez tout aussi bien conjurer Flash, le bolide de DC Comics, et Flash apparaitra, visiblement, j'étais naturellement très excité {rires}. Alors j'y suis allé, sans déconner, et j'ai conjuré Metron des New Gods ... et j'ai eu Metron [..]

La Magie du Chaos est un genre de postmodernisme pour moi, ça me dit de regarder vraiment ce qui se passe, de le dépouiller de son contenu symbolique, et d'y réinjecter de nouvelles métaphores, les miennes. Et plutôt que de négocier avec les esprits Enochiens de Crowley, je suis entré en contact avec mon ami imaginaire, Foxy, de quand j'avais 6 ans, pour lui demander de l'aide, parce que Foxy a une immense puissance pour moi [..]

Entretien accordé au magazine Arthur (n° 12, sept 2004), extraits.


Bat-Mite/Mini-Batman

C'est probablement en pensant à son propre ami imaginaire Foxy, que Grant Morrison a eu l'idée de faire Bat-Mite/Mini-Batman celui de Batman

... Il est par ailleurs pertinent de noter que le "chaos" dont se proclame Peter Caroll est dans un premier temps celui des romans de Michael Moorcock (auteur dont s'inspirera Morrison, notamment pour son personnage  de Gideon Stargrave alias de King Mob alias Gideon Starorzewski dont le nom de plume est Kirk Morrison. Ouf !) et que l'emblème de la Magie du Chaos vient de la chaosphère dessinée pour la première fois par Jim Cawthorn sur la couverture de Science Fantasy n° 55 (1962) dixit Moorcock himself.  

Pour ma part je ne vois aucune chaosphère sur cette couverture, plutôt étrange, non ?
On voit en tout cas ce qui a pu séduire Grant Morrison dans la pratique de la Magie du Chaos. Ceux d'entre vous qui seraient intéressés par la découverte de cette magie, je recommande Le Pendule de Foucault d'Umberto Eco véritable manuel d'initiation et de perfectionnement. D'autant plus réussi qu'il n'a pas été écrit en ce sens.
Le Salut de Baphomet dans The Filfth

... Vous pensez peut-être que nous nous sommes éloigné de notre sujet, Flex Mentallo ?


Que nenni, car la mini-série éponyme fait partie d'un hypersigil avec les série The Invisibles & The Filth.

(À suivre....)

7 commentaires:

  1. La vache... faut que j'essaie ça. Tu as déjà invoqué des super-héros, toi, Artie ?

    RépondreSupprimer
  2. Salut Artémus,
    Bravo pour ces articles toujours passionnants et très bien documentés.
    Ce qui me touche le plus c'est que malgré tout ce travail, tu trouves encore le temps de fréquenter et de commenter les autres blogs :)
    Bonne continuation !
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  3. je crois que le blog d' artemus est un sigil.....
    c' est comme si je comprennais un truc que je suis incapable d' expliquer

    RépondreSupprimer
  4. Plus on avance plus je redecouvre combien Morisson m'avait fasciné.
    (Bravo au passage pour la qualité des sources)

    RépondreSupprimer
  5. Non m'sieur, pas encore invoquer qui que ce soit, mais j'ai fait un sigil il y peu de temps : une belle réussite.

    En tout cas merci de vos commentaires à tous, ça fait plaisir d'être lu.

    RépondreSupprimer
  6. "une belle réussite" > un billet pedagogique s'impose ;)

    RépondreSupprimer
  7. faudra que je laisse un commentaire à chaque fois vu que je lit ton blog tout les jours, j' ai du tout lire depuis que je l' ai découvert

    RépondreSupprimer